Fiche complète

1971

Les Diamants sont éternels

Diamonds Are Forever

Un film de Guy Hamilton
Ecrit par Richard Maibaum et Tom Mankiewicz
Avec Sean Connery, Jill St. John, Charles Gray...

2 h 00

EspionnageAction

Royaume-Uni Royaume-UniÉtats-Unis États-Unis

0
1
2
3
4
5
1
6
1
7
1
8
3
9
1
10
9
11
22
12
22
13
43
14
36
15
12
16
7
17
7
18
3
19
1
20
1
13,0 / 20170 votes

Détails

Date de sortie FR

20 Décembre 1971

Date de sortie BE

24 Décembre 1971

Date de sortie US

17 Décembre 1971

Date de sortie

30 Décembre 1971

Budget

7.2 M$
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

James Bond se lance à la recherche d'un trafiquant de diamants, à Amsterdam, et se retrouve face au terrifiant Blofeld. Ce dernier est en passe de finir la construction d'un gigantesque laser d'une puissance terrifiante, à l'aide de tous les diamants qu'il a rassemblés, pour détruire Washington. (Allociné)

Adapté du livre James Bond, tome 04 : Chauds les glaçons / Les diamants sont éternels de Ian Fleming

Ce film fait partie de la saga

1046 membres ont vu ce film

110 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (4)

  • avatar Olivier Demangeon
    Le 04 Juillet 2019 à 15:37Olivier Demangeon8 / 20

    « Diamonds Are Forever » est un James Bond médiocre disposant d’une banale histoire de trafic de diamants, d’une intrigue basique et d’un développement fade. Le rythme est cohérent, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est pauvre, les effets spéciaux sont propres pour l’époque, mais les scènes de combat sont faibles. Le choix de la distribution est très discutable et les personnages sont soit caricaturaux, soit ridicules. L’ensemble s’affiche comme étant le James Bond le plus faible à ce moment du développement de la franchise.
    Lire ma critique complète : wp.me/p5woqV-7A5

  • avatar JLCV39
    Le 03 Novembre 2020 à 16:20JLCV3911 / 20

    Sans doute pas le meilleur de la série. Que faisait Sean Connery dans cette galère ?

  • avatar MLT
    Le 16 Novembre 2020 à 23:57MLT13 / 20

    Sorti en 1969, Au service secret de sa majesté avait rapporté 82 millions de dollars de recettes. Par rapport à son budget de 7 millions, le film était bien évidemment un succès. Toutefois les recettes se trouvaient inférieures à On ne vit que deux fois (111 millions de dollars) et encore moins comparé à Opération Tonnerre (141 millions). Par ailleurs, Lazenby avait refusé de signer le contrat de 6 films supplémentaires qu'on lui proposait. Les producteurs se trouvaient donc sans James Bond, et avec une saga dont le box office déclinait tranquillement. Il fallait frapper fort, et il fut décidé de rappeler Sean Connery.
    Notre écossais préféré revint alors pour les diamants sont éternels, sorte de baroud d'honneur car il s'agira de sa dernière apparition en tant que James Bond produit par EON. Malheureusement si le film sera un succès au box office (116 millions de dollars rapportés), cela n'est pas forcément gage de qualité.
    En effet comme le relève Olivier Demangeon, l'intrigue est très linéaire et sans surprises. Ici pas de scène d'action à couper le souffle, le film est très "tranquille". Evidemment Sean Connery possède toujours un charme fou. J'ai adoré la [spoiler] scène finale où il piège les serveurs avec la remarque sur la vin, le quiproquo avec la cassette sur la plateforme pétrolière et le début du film où il se fait passer pour Peter Franks [/spoiler]. Toujours côté casting, c'est regrettable mais Moneypenny n'apparait que pour un cameo. Charles Gray après son apparition dans On ne vit que deux fois, joue cette fois Blofeld, mais sa prestation reste en dessous de celles de ses prédécesseurs. Quant aux James Bond Girls, Jill St. John joue bien mais Tiffany Case est peu marquante, alors que l'apparition de Lana Wood est excellente. Le film souffle à chaque fois le chaud et le froid.
    En conclusion, un James Bond pas médiocre mais peu mémorable. Sean Connery méritait mieux pour son départ de la saga. Cela tombe bien, il aurait une dernière occasion d'incarner le personnage dans la production concurrente "Jamais plus jamais" de 1983. Les diamants sont éternels, Sean aussi.

  • avatar z0rr0
    Le 03 Février 2021 à 22:45z0rr015 / 20

    Bon divertissement

Equipe du film

Réalisateur

Compositeur

Sociétés de production

Chroniques de blogueurs (0)

Des films dans le même genre

Merci à Franz26 qui a créé cette fiche