Fiche complète

1963

Bons baisers de Russie

From Russia with Love

Un film de Terence Young
Ecrit par Richard Maibaum et Berkely Mather
Avec Sean Connery, Daniela Bianchi, Pedro Armendáriz...

1 h 55

EspionnageAction

Royaume-Uni Royaume-Uni

0
1
2
3
4
1
5
6
7
1
8
2
9
4
10
16
11
17
12
36
13
58
14
50
15
21
16
10
17
3
18
5
19
2
20
13,1 / 20226 votes

Détails

Date de sortie FR

30 Juillet 1964

Date de sortie BE

1 Octobre 1965

Date de sortie US

27 Mai 1964

Date de sortie

11 Octobre 1963

Budget

2.5 M$
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

En pleine guerre froide, le dernier joyau technologique soviétique, le Lektor, est convoité par le SPECTRE, la redoutable organisation criminelle dont faisait partie le Dr Julius No, et par les services secrets britanniques qui chargent Bond de le récupérer. Mais cette affaire cache en réalité une redoutable mise en scène du SPECTRE pour piéger 007 en misant sur son point faible, les femmes. (Source : Wikiipédia)

Adapté du livre James Bond, tome 05 : Bons baisers de Russie de Ian Fleming

Adaptation d’une œuvre littéraire

Ce film fait partie de la saga

1598 membres ont vu ce film

140 membres veulent voir ce film

Commentaires (4)

  • avatar chatiment
    Le 04 Janvier 2016 à 18:12chatiment13 / 20

    correct, espion toujours glamour, un peu d'humour british, bond girl...toujours au rendez vous, mais il manque quelques choses qui ferait que ce soit un film de meilleur qualité

  • avatar Bon Scott
    Le 07 Janvier 2019 à 16:39Bon Scott18 / 20

    bon film d'espionnage avec quelques bonne scènes d'action notamment dans l'Orient-Express

  • avatar Olivier Demangeon
    Le 07 Juin 2019 à 17:07Olivier Demangeon12 / 20

    « From Russia with Love » est un honorable film d’action disposant d’une histoire intéressante, d’une intrigue captivante, mais d’un développement relativement poussif par endroit. Le rythme est inégal, le récit est fluide et la narration est linéaire. La photographie est sympathique dans la première partie du métrage pour devenir nettement plus monotone lors de la longue séquence finale. La distribution offre de bonnes prestations dans l’ensemble. Ce second James Bond dans la franchise officielle n’atteint pas encore le plein régime qui fera la légende du personnage et de la série de films…
    Lire ma critique complète : wp.me/p5woqV-7to

  • avatar MLT
    Le 12 Novembre 2020 à 00:45MLT15 / 20

    Difficile de regarder Bons Baisers de Russie sans penser à... Kennedy. En effet le président américain a largement contribué à populariser James Bond hors des frontières britanniques. Cela remonte à 1961, JFK avait cité Bons Baisers de Russie dans le top 10 de ses livres préférés lors d'une interview avec Life Magazine. Le film fit d'ailleurs l'objet d'une projection privée à la Maison Blanche, deux jours seulement avant l'assassinat de JFK.
    Oui je digresse mais l'anecdote des liens entre Bons Baisers de Russie et JFK m'avait marquée.
    Parlons maintenant du long-métrage. Sorti quasiment un an après le premier volet de la saga, Bons Baisers de Russie bénéficie déjà d'un meilleur budget et les séquences d'actions sont bien plus ambitieuses. Le film est plus globetrotteur et on voit davantage de pays différents. Sean Connery assure toujours autant dans le rôle de 007. Le combat dans l'Orient Express réalisé quasiment sans doublure est d'ailleurs très impressionnant. Dans les seconds rôles, Pedro Armendáriz apporte un vrai plus au long-métrage. Il a tenu à finir le tournage malgré le fait qu'il venait de se faire diagnostiquer un cancer. Le calendrier de tournage sera aménagé pour l'y aider et l'acteur apporte beaucoup d'énergie à toutes ses scènes. J'avoue aimer le charme des premiers James Bond. Ici le rythme est plus posé et le film est davantage orienté espionnage qu'action.
    À noter trois détails amusants :
    - Le retour de Sylvia Trench. Seule Bond Girl avec Maud Adams (et bientôt Léa Seydoux) à apparaître dans deux films de la saga.
    - Deuxième film d'affilé qui se termine avec James [spoiler] embrassant la Bond Girl de l'épisode dans un bateau [/spoiler].
    - L'arrivée de Desmond Llewelyn dans le rôle de Q, même si le personnage n'est pas encore appelé par son surnom. Il tiendra le rôle jusqu'aux films avec Brosnan. Impressionnant.

Equipe du film

Réalisateur

Compositeur

Sociétés de production

Chroniques de blogueurs (0)

Des films dans le même genre

Merci à gon17 qui a créé cette fiche