Fiche complète
0
1
2
2
2
3
1
4
3
5
3
6
4
7
3
8
7
9
4
10
17
11
14
12
28
13
48
14
59
15
79
16
82
17
93
18
56
19
29
20
15
15,0 / 20549 votes

Détails

Date de sortie FR

4 Octobre 2017

Date de sortie BE

4 Octobre 2017

Date de sortie US

6 Octobre 2017

Date de sortie

6 Octobre 2017

Budget

185 M$

Film en 3D

Oui

Synopsis

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies...
(Source : Allociné)

Ce film fait partie de la saga

1308 membres ont vu ce film

727 membres veulent voir ce film

Commentaires (22)

  • avatar Snakier
    Le 07 Octobre 2017 à 01:51Snakier19 / 20

    Suite du sur-cultissime Blade Runner, ce film avait tout du projet kamikaze, mais couillu.
    Denis Villeneuve réussit quelque chose de rare, il ne se débine pas face à l'ampleur de ce que représente cette suite, et en résulte un mastodonte, visuellement impressionnant, à l'ambiance unique en cette époque de blockbuster tous plus calibrés les uns que les autres.

    Parce que Blade Runner 2049 c'est avant tout une claque visuelle, tous les plans sont plus beaux les uns que les autres (un vrai combat pour n'en choisir qu'un), le rythme est lent, lancinant et hypnotisant pendant les 2h45 de film, racontant l'enquête de K (Ryan Gosling), un replicant qui doit chasser d'anciens modèles afin de les retirer (tuer quoi).

    Une enquête qui deviendra plutôt une quête, quête de soi, quête du messie, quête sur l'existence, sur l'être qu'il soit humain, androïde ou même hologramme, l'actrice Ana de Armas incarnant un hologramme nommé Joi en mal d'une incarnation corporelle. Comme si le film dépeignait une lutte des classes transposée à différents échelons de la conscience et pose au fond une véritable question, reprise en grande partie de son prédécesseur en 1982 (représenté par le replicant Roy Batty) : qu'est ce que le soi ? Quelle est la véritable différence entre un humain, et K ? Entre un replicant, et Joi ?

    Non exempt de défauts, dont quelques choix scenaristique que je trouve douteux, ou alors les enjeux de Wallace (Jared Leto) qui sont à la fois ambitieux mais peut être trop lunaires et flous.
    Mais 2049, dont il reste encore énormément de choses à dire, reste un formidable prolongement d'un film qui n'a plus rien à prouver tout en imposant sa propre personnalité, son propre questionnement et rien que pour ça, chapeau.

    PS : sans spoil le premier film, ceux qui avaient peur que Villeneuve prenne position vis à vis de Rick Deckard (Harrison Ford) devraient apprécier la manière très subtile de justement ne jamais apporter de réponses, sans même qu'on ne se rende compte du subterfuge.

  • avatar Greyback-san
    Le 07 Octobre 2017 à 19:06Greyback-san18 / 20

    Grand fan des travaux de Denis Villeneuve, j'attendais impatiemment cette bombe à retardement que représentait la suite de Blade Runner.

    Ma première impression a la sortie de la salle, "j'ai vu un bon Blade Runner", il m'a laissé l'exacte même impression à la fin que son illustre grand frère, je salue donc la prouesse !

    Le film est absolument somptueux visuellement, et l'ambiance sonore est fantastique, le style Villeneuve est parfaitement raccord avec l'ambiance du film d'origine, des plans longs, une histoire posée, mais pas sans manque de rythme car les 2 h 45 passent très très vite !

    J'ai adoré l'inspiration du film HER sur la relation entre K et Joi avec une scène d'amour très belle et [spoiler] la mort de Joi qui est déchirante [/spoiler]

    J'ai d'ailleurs particulièrement apprécié le personnage de Joi qui ma littéralement envoûté, elle est selon moi le personnage le plus intéressant (plus que les répliquants) pour le questionnement sur l’humanité.

    Les points qui m'on déçus, la musique qui malgré le fait qu'elle corresponde bien a l'original, manque d'un thème fort et marquant, Vangellis manque !

    Enfin, et la c'est purement personnel, mais j'ai un mal fou a saisir la substance des répliquants Robots/Biohumains, mon esprit cartésien aurait aimé voir les entrailles des bestioles ! comprendre leur fonctionnement car ce point me dérange toujours autant !

    Bref un blockbuster qui sort des sentiers battus, courageux de la part de Mr Villeneuve que je respecte de plus en plus !

    Je me dit que c'est lui qui aurait du adapter Ghost In The Shell au cinéma on aurait eu le droit a un super film !

  • avatar tommyvercetti
    Le 10 Octobre 2017 à 17:47tommyvercetti15 / 20

    Il était bien :)
    Cependant, j'ai préféré l'ancien.
    Alors, visuellement, rien à redire, il est très beau et on retrouve beaucoup de références graphiques, d'ambiances, etc, à celui de Ridley Scott. Par contre, plusieurs côté m'ont questionné en en parlant avec mon amie. Déjà, première chose qui m'a agacé dans le film, c'est la question : [spoiler] pourquoi Joe ne regarde-t-il pas sous son oeil pour voir s'il est né ou pas ? [/spoiler] Mais bon c'est un détail.
    Globalement, j'ai quand même trouvé Joe assez peu expressif, et plus proche d'un androide que d'un répliquant, tels qu'ils sont illustrés dans celui de 82. Alors ok, la nouvelle génération, plus obéissante, est sûrement moins instable émotionnellement... mais tout de même. La fille, l'antagoniste... la femme terminator. Sérieux ? C'est quand même un peu cliché, non ? Et pas surprenant du tout, ni intéressant, du coup.
    Wallace, également, est une figure archétypale du génie créateur fou, psychopathe, auquel je préférais le professionnalisme et l'attitude rationnelle d'un Tyrell, qui avait l'air moins... fou.
    Ensuite, Joi, parlons-en... à quoi elle sert, déjà ? Pourquoi une IA virtuelle dans cette histoire ? Pour montrer les émotions de Joe ? Ça fait un peu prétexte, à mes yeux, on avait déjà Her pour ça... Et puis bon, là aussi ça vole pas haut (contrairement à Her), une recherche de corps ? Oui, certes. C'est à peine déjà-vu, et pas le mieux traité. Bref c'est vraiment secondaire dans l'histoire et peu utile.
    Ensuite, côté scénar, [spoiler] Joe est quand même le type choisi pour avoir la copie des souvenirs de la fille de Deckard, et il se trouve qu'il va enquêter sur cette affaire, sacré coincidence, et en tant que seul Blade Runner, et seul répliquant du service ? Du moins à ce qu'on en voit dans le film:/ [/spoiler] Alors oui, Deckard en son temps semblait aussi être seul dans le coin, mais bon, il était humain, quoi... A aucun moment on nous dit que des répliquants sont engagés dans la police, ou quoi, du coup on se demande pourquoi lui il est là...
    La musique, dès le début, j'ai pensé à Vangelis :) J'ai pas vu qui l'a faite, (je vois ici que c'est Zimmer ?), mais je vois dans un autre com que c'est pas lui. Mais c'est réussi.
    Voilà, bref, j'ai quand même aimé, et c'est une suite honorable et réussie, ça change.

  • avatar Junoh
    Le 11 Octobre 2017 à 17:16Junoh18 / 20

    Pour ma part, cela partait d'un sentiment mi-figue, mi-raisin. Pour la simple est bonne raison (et ça me fait mal de le dire) mais je n'ai jamais réussi à accrocher à Blade Runner premier du nom. Pourtant j'ai envie de l'aimer ce film, c'est un sentiment très étrange. Et malgré plusieurs tentatives de visionnage, ça n'a jamais pris. Pourtant j'aime les personnages, j'aime l'ambiance, j'adore l'univers. Mais le rythme du film, non, je n'y arrive pas. D'où mon appréhension de voir sa suite.

    Déjà, c'est Blade Runner. Ca l'est, au goût du jour. On retrouve tout ce qui fait Blade Runner, et ce que j'en ai aimé. Un univers steampunk décadent et saisissant, des personnages pour qui on éprouve forcément de l'empathie, une ambiance sonore qui colle parfaitement à la thématique du film. Bref, pour moi, Blade Runner 2049 c'est un bon, voir très bon, Blade Runner.
    J'ai aimé le scénario. C'est simple, pour du Villeneuve. Pas trop mindfuck, juste ce qu'il faut pour de replonger dans l'ambiance et nous aguicher pour connaître la suite (et fin?) de l'histoire de Deckard et des Replicants. On suit donc un agent replicant qui traque et élimine les siens et qui finalement se lance dans une quête humaine qui mène à la grande question: Qui suis-je?
    Qui est toujours un thème qui marche à 100% concernant ma personne. Pour citer un exemple, Mr Nobody m'a fait ressentir le même sentiment. C'est certes pas vraiment comparable, très différent mais dans le fond c'est ce qui me plaît donc c'est mon avis tout à fait personnel. Donc, un scénario simple, avec un léger twist [spoiler] (non, Joe ne pouvait pas être l'enfant de Deckard, cela aurait été trop évident et absolument pas digne de D. Villeneuve). [/spoiler] Passons tous les détails du scénario pour en résumé ce que j'ai préféré: La fin. J'ai trouvé la conclusion plus que concluante, pas joyeuse, pas triste, mystérieuse. Et c'est ce que j'aime. Et c'est pour ça que j'adore D. Villeneuve, d'ailleurs. C'est le genre de conclusion que j'apprécie: on vous donne les bases, à vous d'en conclure ce que vous voulez/en avez compris.

    On parlera brièvement de la photographie, les plans sont magnifiques, les couleurs incroyables. Les différentes ambiances sont prenantes dès les premières secondes filmées, on peut très bien imaginer chaque états d'esprit des gens qui vivent des ces tableaux tellement c'est parlant rien qu'avec les images, le son et les mouvements de caméras. C'est magnifique, rien à redire.
    Ok, seul tout petit regret: les plans de la ville, j'aurai souhaité une ou deux scènes supplémentaires pour démontré l'ambiance lourde et glauque du premier film, mais dans l'ensemble c'est quand même extrêmement bien retranscrit.

    La musique, j'ai été à moitié surprise que ce soit Zimmer, déjà parce qu'on est plus habitués dans un style d'envolée symphoniques très orchestrales mais aussi parce qu'en me disant que le Monsieur nous avait sortit quelque chose de relativement différent pour Interstellar. Mais c'est magnifique et ça nous transporte. Par contre, mon cinéma a abusé sur le son d'ambiance, ça nous perçait les tympans et ça cassait un peu la beauté du boulot, dommage mais rien à dire concernant l'OST qui est superbe (et dans ma playlist Spotify, pour la peine).

    Je ne vais pas m'éterniser car je ne suis pas douée pour les critiques donc je préfère faire relativement court, je vais donc parler des défauts que j'ai trouvé au film, commençons par un détail insignifiant mais soulant:
    Harrison Ford.
    Alors je n'ai rien contre l'acteur, j'ai quelques réserves concernant le personnage mais j'ai surtout du mal avec ses retours incessants dans ses franchises à succès (Star Wars, Indiana Jones) alors OUI c'est la faute des studios et OUI c'est du fan service et OUI ça fait plaisir de le voir malgré tout, c'est plus fort que nous. Le soucis c'est que je n'ai pas eu l'impression de voir Deckard dans toutes les scènes, mais d'y voir Ford (par moment) sur le retour des ses grandes années. En fait ce soucis ne m'a pas frappé du premier coup. Se fût là:
    [spoiler] La scène dans l'hôtel, le combat entre Joe et Deckard. Toute la scène est superbe. C'est absolument magnifique, les plans, le basculage entre les deux personnages, les hologrammes, l'ambiance est incroyable. Jusqu'à ce que Ford nous sorte la phrase assassine "J'aime cette chanson".
    Oui c'est bête, je sais, mais c'est une phrase toute bête mais que Han Solo, Indiana ou tout autre perso un peu loufoque campé par Ford aurait sortit. Du coup j'ai trouvé ça un peu dommage et ça m'a sortit du film et dans une scène aussi belle, ça m'a fait ch***.
    [/spoiler] Mais c'est tout, pas besoin d'en faire toute une histoire. Après je reconnais tout à fait que l'acteur a encore un sacré charisme. La scène [spoiler] entre Deckard et Wallace, avec ces jeux de lumière est bluffante car on peut voir toute la tristesse dans le regard de Deckard et ça m'a happé, franchement j'étais émue avec lui. [/spoiler]

    L'autre défaut, le plus gros et mon dernier. C'est le personnage de Wallace, en fait c'est simple, je ne comprend tout simplement pas son but. Pourquoi est-il l'antagoniste? Pourquoi fait-il ça, est-il foncièrement mauvais? Quelles sont clairement ses motivations? C'est peut-être moi, peut-être n'ai-je pas compris cet aspect du film? Je ne sais pas mais je suis partagée vis à vis de ce personnage car d'un côté j'aime ce côté très mystérieux mais je n'adhère pas au côté mystique et psychopathe du personnage [spoiler] j'entends par là ses tirades sur la vie synthétique et parallèlement à ça la facilité qu'il a à sacrifier ses créations, franchement, j'ai pas compris [/spoiler] et puis j'en suis venue à me demander si Jared Leto était un bon choix. Personnellement, j'aime beaucoup cet acteur, je trouve que son dévouement à l'égard de ses rôles est impressionnant mais je n'ai du coup pas eu l'impression que Wallace a eu droit au même engagement. Peut-être est-ce une erreur de casting? Je ne sais pas car j'ai songé après la séance à qui aurait pu camper ce personnage et je suis partie sur un acteur plus vieux sans forcément trouver de nom. En fait je ne sais que penser de lui et s'il fait un bon antagoniste, car au final, le méchant le plus présent est celle qui en fait le plus c'est Luv, que l'on apprécie puis qu'on déteste ce qui fait qu'en définitive, je l'ai bien aimée même si OK, c'est très proche de Terminator, j'aime à penser qu'elle agit par amour pour Wallace et c'est connu, on est tous un peu extrême quand il s'agit d'amour. Racheal et Deckard en sont le bon exemple.

    Désolée finalement, c'est plutôt long. Je ne parlerai pas en profondeur de la relation de Joi/Joe car au début je me suis dit que c'était juste pour nous humaniser le replicant et à la fin [spoiler] je la trouvais touchante, ce qui en définitive était du flan puisqu'on nous répète bien que la demoiselle dit ce que l'on veut entendre donc on est juste désolés pour Joe en espérant que ça ne le touche pas trop non plus... et qu'en fait si puisqu'il se laisse mourir, ce nous offre une très belle fin. [/spoiler]

    Bref, Blade Runner 2049, c'est très bon.

  • avatar Ludo_Ludz
    Le 14 Octobre 2017 à 13:34Ludo_Ludz18 / 20

    @Junoh, pas besoin de chercher du mindfuck dans le scénario puisque ce n'est pas Villeneuve qui l'a écrit.
    Je trouve que le film est assez explicite dans le sens où la trame principale est facilement abordable.
    A l'inverse de son prédécesseur, j'ai trouvé Blade Runner 2049 beaucoup plus "profond" en ce qui concerne les personnages et leurs sentiments, et plus "profond" dans les messages sous jacents du film en général (l'humanité, la quête de soi, l'amour, bla bla bla...), là ou justement, j'avais trouvé le premier volet trop expéditif.
    Je vais pas développer 150 ans, toutes les personnes qui ont des yeux ont pu voir que c'est un chef d'oeuvre, une leçon, une claque, une incroyable performance de photographie / Réalisation.
    Quitte à surement me faire huer par les puristes du genre, le premier volet est un classique de la SF à n'en pas douter, mais ce 2049 est tout simplement dans une autre sphère.
    Personnellement, Il m'a fait l'effet d'un interstellar lorsque le film se termine et qu'on à l''impression d'avoir assisté à quelque chose d'énorme et de ne cesser d'y réfléchir encore et encore en ayant l'impression qu'il aurait fallu encore une heure et demi pour développer / répondre à quelques interrogations ou tout simplement profiter d'un spectacle d'une immense qualité.
    Masterpiece

  • avatar zozo1981
    Le 15 Octobre 2017 à 00:29zozo198110 / 20

    Bonne ambiance, visuellement beau, sympa de revoir H. Ford...mais en dehors de ça, c'est une bouse. 3h de film, zéro scénario ou presque, on voit tout arriver à 10km. Grosse déception.

  • avatar SkinDuty
    Le 15 Octobre 2017 à 00:44SkinDuty

    Super beau mais d'une longueur !!

  • avatar Ryuzaka
    Le 16 Octobre 2017 à 12:13Ryuzaka18 / 20

    Il y a des gens comme ça, qui ont des cou***es tellement énorme que la terre pourrait tourner autour, qui n'ont pas peur de se lancer dans des projets dangereux pour leur carrière (Abrams pour SW7, Duncan Jones pour Warcraft, Miller pour Mad Max Fury Road ...). Denis Villeneuve en fait partie. Le bonhomme va aussi réadapter Dune, il a peur de rien :-)
    Se lancer dans la suite de Blade Runner qui a acquis un statut culte avec les années (ce qui n'enlève pas ses quelques défauts biensûr) était un pari risqué. Mais brillamment réussi.

    Avant toute chose, précisons que si vous rechercher un film pan-pan-boom-boom-fastfood vous pouvez passer votre chemin.
    C’est un film dans lequel il faut entrer, s’imprégner de l’ambiance, se poser des questions. Oui 2h43 c’est pas mal. Mais ce n’est pas trop long.

    Bon je vais essayer de faire court, désolé si je ne développe pas trop. Il y a déjà quelques longues critiques avant moi :D

    Le film respire beaucoup le steampunk, le mélange du très sale et du très propre. les gens tout en bas de l'échelle et ceux qui dominent au-dessus.
    Il s'attarde encore sur la question de l'identité, des choix, de la conscience. Des thèmes toujours très fort en SF d'anticipation, futur proche, mélange humain/machine, etc...

    Visuellement le film est très beau, les couleurs sont sales et ternes, puis assez vive à d'autres moments. On passe superbement bien d'une ambiance à une autre. Petit mot sur la 3D, je l'ai vu avec mais j'aurais préféré sans. La 3D n'est pas dérangeante. Par moment elle apporte une certaine profondeur aux plans de la ville. Mais elle traîne toujours certains défauts comme le flou de mouvement et l'assombrissement. Donc globalement elle passe sans souci mais n'apporte pas grand-chose.

    Côté musique on est sur du très bon, loin des compositions habituelles de Zimmer. Et ce style lui réussit tout autant. Les musiques sonnent toujours très juste avec l'ambiance dépeinte.

    Tous les personnages (sauf un) sont intéressant à différents niveaux.

    K [spoiler] qui se remet en question ainsi que son monde. j'ai trouvé sa "quête" de recherche d'identité prenante. il est très froid pendant tout le film mais il craque quand il découvre qu'il pourrait être autre chose. [/spoiler]

    Joy [spoiler] m'a beaucoup surpris et laisse choix à interprétation. On nous dit qu'elle est programmée pour dire et faire ce que tu veux. Mais jusqu'à quel point ? Oui c'est un hologramme sans conscience, mais les réplicants du 1er BR l'étaient aussi jusqu'à ce qu'ils décident de vivre. l'IA dans le film Her fini par "ressentir" des émotions. J'aime à croire que Joy est devenue plus qu'un hologramme. Qu'elle était vraiment amoureuse de K, qu'elle à tout fait pour l'aimer à sa façon avec les moyens dont elle disposait. Ainsi qu'essayer de lui sauver la vie. [/spoiler]
    Deckard pas grand-chose à dire. J’aime beaucoup ce personnage et ses interactions avec K.

    On arrive à Wallace qui pour moi est le personnage (pas l'acteur) raté du film...[spoiler] C'est simplement un méchant qui est méchant parce qu'il est méchant... Certes il veut créer plus de réplicants. Mais c'est tout. On sait pas dans quel but. Simplement faire du fric ? Et le vague fondement religieux ne tiens pas du tout... Dans un film aussi profond que BR2049 c'est le seul qui fait tache. [/spoiler]

    Le scénario est intéressant à suivre du début à la fin. On suit K qui remplit son boulot comme une machine sans se poser de questions, jusqu'à ce que... difficile d'en dire plus sans spoiler.
    La fin est superbe. [spoiler] Le clin d'oeil au 1er film avec la même musique, la pluie, la mort (?), Tout est tellement beau.
    Non K n'est pas l'enfant recherché, ou l'est-il ? On sait que deux enfants ont été amenés à l'orphelinat. L’un est la fille. Qui est le 2ème. K ou pas K ? K serait un réplicant crée, donc pas lui. Mais on sait qu'on peut modifier les souvenirs et on peut très bien lui avoir menti. Mais je préfère l'idée d'un K réplicant crée.
    Concernant la fille je l'ai pas vu venir que ça serait elle. ça pourrait expliquer son enfermement dans une bulle et qu'en réalité elle n'a pas de problème de système immunitaire. C'est juste pour que personne ne s'approche d'elle.
    Comme le dise les "réplicants rebelles" qui sont d'ailleurs très mal amené dans le scénario... On est la résistance! On va faire une armée! Yeah!

    Tout ça demanderait un 2ème visionnage. et peut-être que je me pose simplement trop de questions et que la réalité c'est simplement ce qu'on nous montre à l'écran.
    [/spoiler]

    Je m'arrête là. c'est déjà bien assez long :)

  • avatar Mr K
    Le 17 Octobre 2017 à 20:27Mr K20 / 20

    Puissant, beau, magnétique et hyper respectueux de l'original.
    Je lui mets la même note car franchement, c'est la grande classe, j'ai même pleuré trois fois et il faut y aller pour émouvoir Mr K.
    Il est fort ce Denis! ;)

  • avatar jeulie88
    Le 18 Octobre 2017 à 21:07jeulie886 / 20

    faut croire quon aime ou qu'on deteste, je fais malheureusement des gens qui n'ont pas du tout aimé, que c'est long... je ne m'etais pas autant ennuyée au cine depuis bien longtemps en pensant serieusement a partir... des longueurs, et au final je n'en retiens rien mais alors rien du tout...meme si je reconnais largement le boulot fait pour l univers mais je n'ai pas pris

  • avatar FaceDeCraie
    Le 20 Octobre 2017 à 03:07FaceDeCraie16 / 20

    J'ai vraiment adoré.
    Tout d'abord, le film est beaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaau putain c'est à s'en détacher la rétine. La pellicule a une texture propre aux films de Villeneuve, et ça fait plaisir de retrouver l'univers initié par Ridley Scott vu par le prisme du cinéma du Québécois.
    Niveau scéénario, j'ai été comblé. Sans tomber dans le fan service ni dans la rupture totale, 2049 oscille entre les genres, tantôt film d'action, tantôt polar, tantôt film d'horreur... Pour le plaisir de tous. Même le néophyte n'ayant pas vu l'original pourra y trouver son compte.

    J'ai été un poil déçu par le dernier segment du film, qui était pourtant celui que j'attendais le plus. Un poil trop facile et chiant, j'ai vraiment décroché. Et c'est dommage, tant 2049 m'aura gardé sur le bord de mon siège pendant deux heures durant.
    Une suite de qualité donc. Et d'autant meilleure qu'elle intervient 30 ans après l'original !

  • avatar AmazingTupperware
    Le 21 Octobre 2017 à 00:21AmazingTupperware

    Rolala, ça fait mal de lire "daube" pour ce film... C'était tellement risqué mais c'est tellement bien. Le casting est excellent, des visages qui font plaisir à voir en second rôle (Robin Wright ou Dave Bautista, bon par contre Jared Leto là, c'était pas trop ça...). Une photo magnifique, un travail sur le son de dingue, c'est pas étonnant quand on sait qui est à la barre. Les longues scènes d'exploration dans le silence total, c'est exquis.
    Enfin bref, vraiment conquis par ce film d'une beauté incroyable, un film vraiment unique qui fait énormément de bien à voir en 2017 au milieu de tous les autres blockbusters plus ou moins uniformisés.

  • avatar flash87
    Le 23 Octobre 2017 à 23:43flash8710 / 20

    Cette suite reste bien dans l'ambiance du 1er, surtout côté sonore.
    Les images sont belles mais pas exceptionnelles.
    Quand à l'histoire, je reste sur ma faim, il y a plus de questions que de réponses et après 30 ans d'attente c'est quand même décevant !
    Il n'y a pas de réelles émotions non plus qui passent, le tout reste fade.
    Même si l'histoire se laisse suivre, je n'ai pas eu d'engouement en sortant de la salle pour le revoir plus tard.
    Etant pourtant fan de cet univers, je reste déçu par cette suite, qui au final n'apporte rien de plus à l'original, dommage !

  • avatar Benben
    Le 03 Janvier 2018 à 10:55Benben17 / 20

    J'avais presque oublié cette sensation. Un film de SF, une énorme licence du cinéma, une suite 35 ans plus tard, autant dire que tous les ingrédients sont réunis pour avoir droit à une merde sans nom.

    Sauf que non. Par un miracle auquel j'ai encore peine à croire, il se trouve que Blade Runner 2049 n'a rien à voir avec le cinéma gerbant ou insipide qui inonde nos écrans la plupart du temps.

    OK Denis Villeneuve est aux commandes, mais déifier un seul homme serait une erreur car pour en arriver à un tel film, il faut reconnaître également le travail de l'équipe qui l'a entouré. Le résultat est à la hauteur des espérances les plus folles des amateurs de films posés, qui font réfléchir pendant le visionnage, et penser après.

    On regrettera peut-être le manque de prise de risques concernant Deckard, ainsi que le personnage Wallace dont on peine à comprendre le but, surtout mis en parallèle avec celui des Replicants rebelles.

    C'en reste néanmoins un film exceptionnel, comme on en voit peu, très loin des canons de l'industrie.

  • avatar Sebuts31
    Le 08 Janvier 2018 à 12:37Sebuts3115 / 20

    D'accord avec Benben, de la classe visuelle, de l'onirisme, une ambiance folle et la plupart des perso traités avec profondeur toute Villenevienne et que dire de la bande sonore...
    Je n'avais pas vu un film de sf visionnaire de cette trempe depuis des années, tellement loin de la bouillie habituelle, que ça fait du bien!

  • avatar z0rr0
    Le 04 Février 2018 à 00:17z0rr07 / 20

    C'est clair Denis Villeneuve c'est pas Ridley Scott :)
    ....bref,une pure daubasse !

  • avatar Karabine
    Le 04 Février 2018 à 01:33Karabine20 / 20

    Au contraire, Villeneuve est un génie. Blade Runner 2049 est juste le meilleur film de l'année 2017.

  • avatar JadeIsibis
    Le 07 Février 2018 à 12:17JadeIsibis1 / 20

    Juste horrible.

  • avatar Rockeuse04
    Le 11 Mars 2018 à 18:03Rockeuse0411 / 20

    Le film est trop lent pour moi...
    Quand aux scènes ou les acteurs fument, ce n'est vraiment pas nécessaire !!!

  • avatar Angélique NOIRE
    Le 06 Avril 2018 à 14:34Angélique NOIRE17 / 20

    Un vrai très bon moment de cinéma.

  • avatar Samhain
    Le 18 Avril 2018 à 14:14Samhain8 / 20

    Vous me faites un peu peur avec vos notes... Que les grosses ficelles scénaristiques et le méchant à qui il manque juste un mwahahahaha pour remplir le bingo du cliché soient excusés parce que ce n'est pas le type de films auxquels on demande une grosse réflexion, d'accord. Mais les rôles féminins, ça pose de souci à personne ? Ana qui vit dans sa bulle, c'est l'ironie la plus mordante du film (une femme enfermée servant un homme qui se fait du fric sur son dos... [spoiler] et qui, même si elle est techniquement le perso principal permettant l'intrigue, n'est jamais importante que par rapport aux hommes. C'est vrai que dans toute cette affaire, l'important c'était que Deckard se découvre père et pas du tout que LA SEULE PERSONNE NEE D'UNE REPLICANTE ait son moment de vérité/prise de conscience/rébellion [/spoiler]... je ris).

    Je mets quelques points pour les décors, les plans léchés, et le sublime travail de lumière. Le reste peut cordialement aller se faire foutre.

  • avatar Marine13
    Le 14 Mai 2018 à 00:46Marine1310 / 20

    Coucou ^^

    Un film qui malheureusement, et je constate que pourtant les commentaires sont positifs, ne m'a pas vraiment plu. Bon déjà je ne connais pas le premier Blade runner ce qui m'handicap sur l'univers je pense.

    Points positifs : la musique, du Hans zimmer en même temps ce n'est pas étonnant. J'ai vraiment adoré la bande son de tout le film. L'ambiance, et l'univers ont l'air super bien travaillés avec une sacrée imagination. Les thèmes de fond sur la "technologie" avec les questions sur est-ce qu'un être humanoïde peut réellement exister et avoir une personnalité, des envies...

    Points négatifs pour moi du coup : les acteurs, je suis pas une grande fan de Ryan Gosling qui j'ai trouvé jouait parfois bien, parfois un peu moins dans ce film. Un manque d'émotion même si je comprends qu'il est pas vraiment humain il me semble. Et après l'histoire clairement. J'aurai voulu plus d'infos sur l'univers, beaucoup de choses restent floues, comme le but de Wallace, l'hologramme qui avait un truc cachait en elle où je sais pas quoi, les explications concernant ce qu'est un replicant (j'ai du aller tout chercher sur le net du coup), où encore ce fameux test pour les replicants où il dit desost sans suite j'ai pas compris en quoi consistait le test. Et enfin un film très très long. Au-delà d'1h45 maintenant je peux plus perso XD

    Voilà, bisous à tous

Merci à merms qui a créé cette fiche