Fiche complète

2016

Premier contact

Arrival

Un film de Denis Villeneuve
Ecrit par Eric Heisserer
Avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker...

1 h 56

Science-Fiction

Etats-Unis Etats-Unis

0
1
2
2
3
2
4
4
5
2
6
7
5
8
3
9
3
10
10
11
10
12
34
13
45
14
92
15
134
16
217
17
185
18
168
19
68
20
28
15,9 / 201012 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

Story Of Your Life
L'arrivée

Date de sortie FR

7 Décembre 2016

Date de sortie BE

7 Décembre 2016

Date de sortie US

11 Novembre 2016

Budget

47 M$

Recette mondiale

203 M$

Film en 3D

Non

Synopsis

Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…(Source : Allociné)

Adapté de la nouvelle "L'histoire de ta vie" du recueil La tour de Babylone de Ted Chiang.

Invasion d'extraterrestres

2404 membres ont vu ce film

690 membres veulent voir ce film

Commentaires (35)

  • avatar coLaps
    Le 07 Décembre 2016 à 23:25coLaps18 / 20

    Oh que ça fait du bien !

    Au revoir les stéréotypes, merci Denis Villeneuve !

    Le sujet est traité comme j'ai toujours voulu qu'il le soit. C'est-à dire d'un point de vue scientifique et philosophique. Ici pas d'effets spéciaux à tout-va, on nous raconte l'histoire simplement et sans artifice.

    Arrival est à voir absolument, surtout si vous en avez ras la casquette des films sur ce sujet bourrés de clichés et sans aucune originalité !

  • avatar Ludovic
    Le 08 Décembre 2016 à 22:21Ludovic

    Un p***** de bon film.

  • avatar Hakha
    Le 09 Décembre 2016 à 22:32Hakha19 / 20

    Film de l'année. (en VO, ofc)

  • avatar Alchweder
    Le 09 Décembre 2016 à 22:53Alchweder18 / 20

    Un très bon film !
    Cela fait vraiment plaisir de voir le sujet du "premier contact" aussi bien mis en scène. Tout en ayant apprécié les efforts de réalisme pour le "décors" (dispositif militaire et protocole scientifique, diplomatie internationale, média débridés, etc), j'ai particulièrement aimé le traitement d'une conscience différente, plus vaste sans doute, et son accession par le langage. C'est rafraîchissant de la voir les questions du temps et de l'être traitées d'une manière à la fois originale (au cinéma) et juste.
    Je sors du cinéma ravie d'avoir vu un film de SF sans chichi ni grosses explosions. Propre et sensé.

  • avatar marcopolos059
    Le 11 Décembre 2016 à 16:03marcopolos05919 / 20

    Un excellent film ! Franchement ça m'a fait du bien.

  • avatar tweenyts
    Le 12 Décembre 2016 à 17:17tweenyts16 / 20

    Rah la la...
    Je reste mitigé sur ce film !
    Niveau esthétique il est vraiment magnifique ! Beau paysage et belle qualité à l'écran. On reste captivé du début à la fin vraiment, le film prend son temps et il fait bien :) Les personnages sont assez bien développés. Les musiques passent aussi très bien et nous permettent de rentrer un peu plus le film.
    Mais... à la fin, tant de question reste sans réponse, et il y a une incohérences qui me perturbe ! Si quelqu'un veut en parler je suis ouverte à une conversation pour élucider les mystères x') Mais je trouve ça vraiment dommage de finir comme ça. J'avais tellement envie d'en savoir plus et en fait ... bah non ._.
    Ça aurait vraiment put être un très très bon film ! :/
    Mais allé le voir quand même hein ! :)

  • avatar Poneyfoncdey
    Le 13 Décembre 2016 à 22:15Poneyfoncdey17 / 20

    Moi ça m'a paru clair et cohérent. P***** de film.

  • avatar Arcaalea
    Le 14 Décembre 2016 à 10:28Arcaalea

    Oubliez les films SF bourrins, celui-ci propose une autre approche plus subtile. Un peu lent mais bouleversant. Visuellement magnifique. J'ai adoré ????

  • avatar jim
    Le 14 Décembre 2016 à 14:13jim19 / 20

    tweenyts je pense que tu devraIs le revoir car il n y a rien de magique. Si tu veux en parler : PM

    Sinon film magnifique (à tout points de vues) et formidable !!!!

  • avatar Hakha
    Le 14 Décembre 2016 à 17:24Hakha19 / 20

    Beaucoup insiste sur la qualité visuelle du film (très bonne, certes) mais je trouve que sa force réside plutôt dans le travail sonore. Les bruitages tout comme la musique m'ont personnellement hypnotisé.

    CF Piste 1 et Piste 5 de l'OST (Spotify)

  • avatar KingBrook
    Le 15 Décembre 2016 à 00:28KingBrook18 / 20

    Des acteurs au top, une bonne musique, un scénario vraiment sympa et des clichés non pressent (et ça p***** ça fait du bien).

  • avatar fake
    Le 15 Décembre 2016 à 19:37fake17 / 20

    Mais quel excellent film p*****, il aura pas volé son statut de film de l'année (même si Green Room n'est pas loin dans mon petit cœur).

    Arrival c'est l'histoire de Amy Adams (parfaite, comme d'hab) qui a une petite fille et l'élève semble-t-il toute seule. On voit, dans les premières minutes du film, de façon elliptique dans un style expressionniste Malickien, la vie de cette petite fille jusqu'à sa mort d'une maladie rare à l’adolescence. On voit ensuite Amy Adams continuer sa vie de linguiste et professeur à l’université après ce drame jusqu'au jour ou des Aliens débarquent. L’armée vient à elle, ils pensent qu'elle peut utiliser ses talents de linguiste pour comprendre ce que les Aliens disent. Elle tente d'utiliser ses techniques habituelles mais c'est évidement pas aussi facile. Elle décide alors d'utiliser l'écrit en leur montrant un signe avec son nom et disant "moi Jane, toi ?"et ça marche, un des aliens fait gicler de l'encre sur l'espèce de vitre qui les sépare depuis le petit trou du c** au bout de l'une de ses tentacules. Mais leur langage écrit se résume à des espèce de taches/Test de Rorschach circulaire. Amy va éventuellement comprendre que leur langage écrit n'est pas, comme le nôtre, un retranscription de notre langage parlé, mais plus quelque chose de non-linaire ou la fin peut être le début et le début la fin, le film est d'ailleurs plein de motifs de ce genre, que ce soit un palindrome en guise de prénom ou la structure même du film qui va d'avant en arrière.

    Le film pose cette idée qu'une langue c'est aussi une manière de voir le monde, et qu’apprendre une nouvelle langue c'est voir le monde d'une manière différente. Certaines expressions/métaphore, qui façonnent vraiment notre vision des choses peuvent ne pas du tout exister dans d'autres langues. Cette idée est traitée et développée brillamment par Vileneuve.

    Mais le film est avant tout un film sur la communication, la nécessité de communiquer avec l'étranger, la nécessité de communiquer entre nations, pour mieux comprendre, pour éviter d'avoir sans cesse recours à la violence (un des trucs les plus Villeneuve du film). Les extraterrestres sont là pour [spoiler] nous pousser à communiquer entre nous, arrêter les guéguerres, et ne former qu'un en tant qu'espèce pour mieux affronter les "vrais" guerres à venir (et éventuellement aider nos amis à 6 pattes) [/spoiler]

    Le film arrive aussi à être unique tout en étant inspiré des meilleurs. Il y a beaucoup de vibes de 2001 ; l'image dé-saturée, la musique expérimentale (bande son démentiel, au passage), le côté contemplatif des débuts, les vaisseaux qui ne sont pas rectangulaires mais évoquent clairement le monolithe. Y'a évidement du Spielberg là dedans, ne serai-ce que le thème principale très Spielbergien (la communication). Il y a ce réalisme à la Shayamalan et le tout est enveloppé dans une structure Nolaniene. Beaucoup d'influences donc mais qui sont *digérée*, il ne te jette pas le trucs qu'il aime à la gu***e comme une vulgaire Member Berrie ou un scénariste de Stranger Things qui n'a strictement rien d'autre à apporter. Non, c'est 100% un film de Denis Villeneuve avant tout, on y retrouve tant ses obsessions formelles que thématiques - la narration éclatée, le cycle de la violence et comment y mettre fin(™), le besoin de comprendre, la symbolique de créatures géantes qui ont plusieurs pattes (??) bref tout y est c'est vraiment cool.

    Pour résumer je pense que c'est un film qui dit plein de choses intéressantes de manière intéressante sur l'humain, j'ai adoré et je pense que Denis Villeneuve est un p***** d'incroyable réalisateur. Et, juste pour rappel, ce mec vient de finir de tourner un film Blade Runner... J'ai joui juste en écrivant cette phrase.

  • avatar lipki
    Le 15 Décembre 2016 à 22:05lipki17 / 20

    Fake, c'est marrant, mais je n'ai pas compris l'histoire comme toi.
    Pour moi [spoiler] Louise est linguiste, donne des cours à trois clampins qui si intéresse à peine et c'est pour ça qu'elle tire la tronche.
    Elle va parler au extraterrestres, apprend leurs langues, ce qu'il lui permet de percevoir le temps différemment, dans son ensemble et non plus de façon linéaire, ce qui lui permet
    1 : de savoir que dans le futur elle aura une fille qui va mourir.
    2 : comment sauver la situation.
    Elle sauve donc la situation en utilisant ça connaissance du futur, puis se marie avec Yann, fait une fille, dit à Yann que leur fille va mourir d'une maladie, Yann trouve pas ça cool, il divorce, mais reste en bon terme, la fille grandit, puis meurt d'une maladie.
    Pendant toute la période où Louise apprend le langage, on crois qu'elle à des flash-back, mais en fait ce sont des flash-forward, et c'est quand elle le comprend, qu'elle comprend comment sauver la situation.
    [/spoiler]
    On a le cerveau qui explose quand on ce rend compte que les ET connaissent le futur.
    Et c'est de là que vienne les incohérences.

  • avatar fake
    Le 15 Décembre 2016 à 22:50fake17 / 20

    Oui, je pense aussi que c'est ce qui se qui se passe mais je ne voulais pas spoiler donc j'ai décrit les événements comme on les perçois dans le premier acte en essayant d'être vague sur la structure.

    Les incohérences ?

  • avatar RaceTracK
    Le 16 Décembre 2016 à 23:56RaceTracK16 / 20

    @lipki [spoiler] si il y a trois clampins dans sa classe c'est que les autres sont occupés a regarder l'arrivée des E.T. ^^ Elle est surement l'une des meilleures linguistes du monde donc je doute que sa classe attire si peu de monde. [/spoiler]

    [spoiler] Pour les incohérences, pour moi ça tourne surtout autour du général chinois lors du gala à la fin qui lui donne son numéro de téléphone. Apres, c'est une histoire de "temps" donc je ne cherche pas trop à comprendre le pourquoi du comment et qui est arrivée le premier de la poule ou de l’œuf. Mais c'est étrange que Louise ait l'air largué parce que lui dit le général. Comme si elle n’était pas au courant de ça et que c'est la Louise du "présent" qui vie ça... Du coup ça fait bizarre, alors que lors des flash avec sa fille, elle n'a pas l'air paumé.

    Et pour moi, les vaisseaux à la fin disparaissent car 3000 ans plus tard les humains les ont sauvés donc plus besoin d'envoyer du monde les prévenir... donc pouf, ils disparaissent.
    [/spoiler]

  • avatar coLaps
    Le 17 Décembre 2016 à 17:34coLaps18 / 20

    @RaceTrack [spoiler] Il ne faut pas oublier que le temps comme expliqué dans le film, n'est pas linéraire. Donc le Avant/Après en ligne droite tu peux oublier. C'est-à-dire qu'en l'occurence la scène avec le général, du point de vue de Louise ne se passe pas forcément après qu'elle l'ait appelé, et inversement. [/spoiler]

    Comme l'a dit Fake plus haut, il y a une "symbolique du circulaire" qui se retrouve partout dans le film : L'écriture des 2 copains, le palindrome, le fil de l'histoire, et même les vaisseaux ! en stationnement ils sont à la verticale, mais se replacent à l'horizontale pour repartir. Le changement de force de gravité à l'intérieur (scène énorme d'ailleurs) où le bas et le haut deviennent devant/derrière... chamboulement des repères.

    Tous ces éléments nous font casser les codes que l'on connait, comme Louise et Ian le font pour déchiffrer le langage et comme Denis Villeneuve le fait avec ce film de science-fiction.

  • avatar zozo1981
    Le 19 Décembre 2016 à 00:22zozo198115 / 20

    Très prévisible comme scénario, mais quand même pas mal. Quand on a vu Rogue one, on se dit que celui ci est un chef d'oeuvre !

  • avatar Angélique NOIRE
    Le 19 Décembre 2016 à 08:50Angélique NOIRE17 / 20

    Emerveillée, je fus. Rien à redire. Tout à déguster.

  • avatar Cliffhunter
    Le 20 Décembre 2016 à 17:18Cliffhunter12 / 20

    Des films sur les aliens, on en fait depuis longtemps déjà, depuis qu'on est capable de figurer à l'écran une entité extra-terrestre pas trop médiocre, quoi. Premier Contact, au titre évocateur, reprend une fois de plus le thème, devenu un véritable topos de l'univers de la science-fiction, de l'arrivée des « autres ». C'est autres qui, une fois n'est pas coutume, ne sont pas venus pour envahir le monde et décimer l'espèce humaine.

    L'amateur lambda se dit : « Chouette ! Enfin un film où les extra-terrestres ne sont pas des bons gros méchants stéréotypés au possible qui manquent cruellement de motivations ! ». Oui. Sauf que non. Premier Contact, ce n'est pas le premier film à prendre pour postulat le caractère pacifique de la venue des extra-terrestre. À titre d'exemple, je tiens à rappeler l'existence de District 9, un film dont je crierai les mérites sur tous les toits, qui aborde avec beaucoup d'intelligence et un parti pris esthétique très éloquent la ségrégation des « autres » par les terriens. En terme de premier contact, donc, ce nouveau né dans l'univers de la science-fiction n'arrive pas en terrain vierge et se doit de faire ses preuves pour se hisser au rang de ses prédécesseurs.

    Qu'on ne s'y trompe pas : évidemment, le propos de Premier Contact n'est pas du tout le même que celui de District 9, et c'est précisément d'où le film est censé tirer sa force et la possibilité de se démarquer. Là où District 9 se centre sur la différence sociale induite par la différence des « autre », Premier Contact traite de la différence au travers le langage et pointe du doigt, notamment, la difficulté des hommes à communiquer entre eux. L'intention est louable, et même tout à fait bonne. Cependant, ce parallèle alléchant qui interroge notre rapport à autrui, c'est à L'histoire de ta vie, le roman dont s'inspire le film, qu'on le doit, et non au scénario lui-même. N'ayant pas eu connaissance de l'existence de ce livre avant la sortie du film, je me garderait bien de faire des remarque sur le travail d'adaptation à proprement parler. Tout ce que je suis en mesure de constater, c'est que le film peine à porter jusqu'au bout les ambitions de son sujet.

    D'abord – et j'ignore si je dois imputer la faute au fil ou au roman – l'intrigue, dont le retournement final n'est très vite plus une surprise, est truffée d'incohérences. Qu'on s'entende : multiplier au long du film des indices qui annoncent subtilement la chute, cela relève presque du génie. En revanche, entourer ses indices de panneaux clignotants dès les dix premières minutes, ce n'est ni plus ni moins que du sabotage par anticipation. La chute, diront les plus butés, ce n'est que la fin du film. Oui. Sauf que non. J'ai presque envie de dire que certains films s'étendent pendant deux heures dans l'unique but de préparer leur chute. Dans le cas de Premier Contact, il est évident que le film mise largement sur ce qui était supposé être un retournement final. À ce titre, même Interstellar, qui manquait cruellement de subtilité dans l'annonce de sa chute, insistait avec moins de lourdeur sur ses indices.
    Une chute ratée, cela se pardonne. Le vrai problème survient lorsque, dans l'attente de cette chute ruinée d'avance, les incohérences se succèdent et montent en flèche. Passons sous silence la vitesse avec laquelle Louise résout le mystère de l'écriture des heptapodes alors même qu'on peine encore aujourd'hui à comprendre certains dialectes humains. Certes, le film se justifie par le développement des capacités induit par l'immersion dans la langue. Toujours est-il que, si les choses fonctionnaient bel et bien comme ça, face à des signes bien moins complexes que ceux des heptopodes, nous serions tous bilingues ! L'incohérence majeure ressort très probablement de la discussion future entre Louise et le chef militaire chinois dont le nom m'a échappé – notez au passage qu'une fois de plus, les russes et les chinois sont les « méchants » de l'affaire, suivis de près par le Moyen-Orient. Dans le contexte actuel, on peut comprendre aisément le choix d'inculper à nouveau ces éternels fauteurs de troubles internationaux. Cela dit, en matière de clichés, Premier Contact ne s'arrête pas là : de la médiatisation excessive de l'arrivée des vaisseaux à la panique générale et complètement insensée, en passant par la bonne vieille image du militaire bête et bourrin, le film dresse une véritable collection. En dehors de la protagoniste et du compagnon auquel elle fait beaucoup, mais alors beaucoup d'ombre, Premier Contact donne l'impression que l'intellect humain est en crise profonde. Alors certes, la bêtise humaine peut souvent et doit être condamnée, mais l’exagération n'a sans doute pas à être poussée aussi loin. L'univers dans lequel seuls deux personnages échappent à la connerie, c'est Idiocracy : ne mélangeons pas les torchons et les serviettes.

    Si on ne peut pas remettre en cause la qualité visuelle du film et la qualité relative du jeu des acteurs, la direction de l'ensemble a pourtant donné naissance, au lieu d'un OVNI génial, à un film terne en mal de sincérité. Comment mieux vous exprimer ma déception face à ce que je trouvais aussi prometteur sur le papier ?

  • avatar FaceDeCraie
    Le 29 Décembre 2016 à 12:19FaceDeCraie18 / 20

    Gros gros gros gros gros grooooooooos coup de coeur.

    J'ai adoré le scénario, ultra premier degré, qui prend son temps pour nous faire découvrir une civilisation nouvelle, en s'attardant sur les sens (on a envie de toucher, sentir, voir de nos propres yeux... Ce que font les personnages, et ça renforce l'identification) et en prenant son temps. La première partie est, par exemple, terrifiante : cette arrivée sans nous laisser voir l'objet du désir, en s'attardant sur ces pauvres humains qui ne savent pas s'ils sont condamnés ou à l'aube d'un nouveau jour.
    Et justement, la réalisation est parfaite. Tout est fait avec justesse au bon moment et ça fait du bien ! Pas d'effets spéciaux qui fusent, pas de musique grandiloquente et pas de money shot : c'est ultra intimiste, et casse avec la SF dont on a l'habitude (hein Independance Day).

    Après, outre ces considérations plus technique, j'ai vraiment aimé assister à ce "premier contact" sous l'angle de la linguistique et de la science. Ce côté véridique fait plaisir à voir.
    J'ai aussi beaucoup aimer le sens du film, les thèmes qu'il touche (l'amour, le temps...) et le twist. Bien que facile et assez artificiel (j'en conviens), j'ai été sur le cul à la fin.

    A voir pour tout fan de science fiction, le film abordant toutes les facettes que peut offrir !

    Science fiction

  • avatar Mignoned
    Le 30 Décembre 2016 à 10:56Mignoned

    Un très bon film !
    J'ai beaucoup aimé que ce soit un SF qui change des autres : sans violence et où il n'y a pas d'ordre de puissance.

  • avatar Benben
    Le 02 Janvier 2017 à 11:19Benben18 / 20

    Villeneuve nous offre sa grandiose présentation d'une rencontre du troisième type, à travers un film non tape à l’œil, qui propose une excellente analyse tant philosophique que linguistique, [spoiler] tout en utilisant des concepts de boucles temporelles et donc une narration non linéaire [/spoiler].

    Alors certes, nous avons déjà eu droit à de petites perles dans le même genre, comme avec Contact, certains films de Spielberg, les odyssées de l'espace, ou encore District 9 dans une moindre mesure.

    Mais ici, le sujet est traité encore différemment et l'approche proposée est clairement travaillée pour paraître avant tout crédible.

    [spoiler]
    Tout d'abord avec le design des Heptapods (sept tentacules et non pas six mon cher Fake :p), des pieuvres qui communiquent par jets d'encre : on ne connaît pas encore tous les mystères de l'évolution, mais cette théorie tient la route.
    L'écriture cyclique/circulaire et sa logique doivent être un bonheur pour les linguistes.
    Les réactions des civils, des militaires, des médias : bon alors hélas on ne peut s'empêcher d'avoir des Russes et les Chinois en bons vieux fauteurs de trouble, c'est vraiment dommage, même si quelques militaires américains "who watched too much TV" sont aussi à classer parmi les idiots du village, mais les médias traités comme des pourritures qui balancent leurs informations sans concessions, le public qui panique, sont hélas des scénarios plus que probables.
    Les interactions entre gouvernements : face à une crise de cette ampleur, même les plus proches alliés deviennent soudain des ennemis potentiels alors que la thématique principale du film est justement de démontrer l'importance de communiquer.
    [/spoiler]

    On retrouve des thèmes chers au réalisateur, déjà abordés dans l'excellent Enemy, et même certains plans [spoiler] l'heptapod qui apparaît dans la chambre de Louise / l'araignée qui apparaît dans le salon d'Adam [/spoiler] sont repris à bon escient.

    Tous les points forts ont déjà été listés plus hauts, mais celui qui m'a le plus scotché, c'est évidemment le fait que [spoiler] Louise apprenne à vivre toute sa vie de manière périodique si elle le souhaite, et parvienne de fait à apprendre à communiquer avec les Hectapods. On retrouve en effet la théorie de la poule ou de l’œuf, mais diablement bien orchestrée [/spoiler]. En deuxième position du classement de la baffe, la scène [spoiler] d'entrée dans le vaisseau et du premier contact est une belle leçon. [/spoiler]

    C'est en bref une petite bouffée d'air frais dans un cinéma par trop saturé d'explosions (même si parfois ça fait du bien quand ça pète dans tous les sens), qui donne à réfléchir sur le film mais aussi sur nous mêmes en tant qu'être intelligents (enfin aux dernières nouvelles).

  • avatar Aymeric Paschal
    Le 08 Janvier 2017 à 14:13Aymeric Paschal18 / 20

    Magnifique Film ! Ce genre de film, ça me transporte, j'aimerai vivre le jour où on établira le premier contact

  • avatar Hollow
    Le 11 Février 2017 à 02:06Hollow

    J'ai adoré jusqu'au dernier quart d'heure :(

  • avatar risu
    Le 11 Février 2017 à 08:42risu13 / 20

    Encore une histoire de premier contact extra-terrestre sans saveur.
    Ici un angle d'attaque un peu différent mais le twist du film ne casse pas 3 pattes à un canard.

    Pour ceux qui trouvent ça "super novateur", regardez "Contact" de 1997 avec Judie Foster.
    Vous verrez vite que ce n'est pas le premier du genre ...

  • avatar Julienbellanger
    Le 12 Février 2017 à 15:34Julienbellanger

    Énorme. Quelle claque. Une renaissance de la SF grâce à Villeneuve.

  • avatar ZorrObiwan
    Le 27 Février 2017 à 14:29ZorrObiwan14 / 20

    Un bon film bien réalisé dont le twist tout (trop) bien expliqué ne justifie pas la longueur du film ...

  • avatar shun
    Le 25 Mars 2017 à 00:46shun8 / 20

    Y a de bonne idée mais quand même un peu de rythme n'aurais pas fait de mal ... les 30 premières minutes sont un vrai somnifère... la suite légèrement mieux. Bonne bande son mais qui rappelle trop la guerre des mondes de Spielberg.

  • avatar Jubibu
    Le 07 Mai 2017 à 17:09Jubibu17 / 20

    Comme pour quasi tous les films avec un matériau original, remercions les écrivains dont sont pompés les films. Sans eux, on aurait que des navets remplies de clichés la plupart du temps.

  • avatar Talkaar
    Le 17 Mai 2017 à 23:11Talkaar18 / 20

    Voilaaaaa, c'est de la SF comme ça que je veux ! Excellent à tout points de vue, j'adoooore

  • avatar julienmullot
    Le 28 Juin 2017 à 00:58julienmullot18 / 20

    [spoiler] Génial ce film, enfin un film ou les extraterreste viennent pas tout detruire, j'ai adoré ! [/spoiler]

  • avatar Photxphore
    Le 26 Août 2017 à 13:33Photxphore12 / 20

    J'ai pas accroché du tout. C'est pas spécialement beau, l'histoire casse pas trois pattes à un faisan, et les extraterrestres en forme de poulpes... Euh...
    Non, vraiment, j'ai pas trouvé ce film marquant.

  • avatar flash87
    Le 03 Septembre 2017 à 21:22flash877 / 20

    le début de l'histoire était prometteur mais après on s'enlise, et l'ennui gagne, dommage

  • avatar Eloïse
    Le 14 Novembre 2017 à 17:18Eloïse17 / 20

    Joli film de science-fiction, ça fait plaisir de temps en temps, surtout que le sujet n'est pas du tout traité comme les habituels blockbusters ><
    Personnages OK, intrigue OK (les "incohérences" n'en sont pas vraiment, pour moi, au vu de la fin. Même si certains indices étaient trop "évidents", peut-être.), chute OK (assez intéressante, réellement, et qui laisse à réfléchir)
    J'aime, quoi, tout simplement ^^

  • avatar z0rr0
    Le 10 Janvier 2018 à 16:36z0rr03 / 20

    ___Ma_bouse_d'or_2017___
    Premier Contact avec une méga daube c'est pas facile de s'en remettre !

Merci à sajftl qui a créé cette fiche