Fiche complète
0
1
2
2
1
3
4
5
1
6
7
1
8
7
9
2
10
15
11
26
12
42
13
42
14
55
15
37
16
29
17
12
18
2
19
1
20
1
13,2 / 20276 votes

Détails

Date de sortie FR

3 Février 2016

Date de sortie BE

6 Janvier 2016

Date de sortie US

23 Octobre 2015
Fiches IMDb

Synopsis

Dans les coulisses, quelques instants avant le lancement de trois produits emblématiques ayant ponctué la carrière de Steve Jobs, du Macintosh en 1984 à l’iMac en 1998, le film nous entraîne dans les rouages de la révolution numérique pour dresser un portrait intime de l’homme de génie qui y a tenu une place centrale.(Source : Allociné)

807 membres ont vu ce film

549 membres veulent voir ce film

Commentaires (8)

  • avatar Mister J
    Le 04 Février 2016 à 18:52Mister J17 / 20

    C'est magistral.
    Le film prend à contre-pied tous les autres biopics en présentant non pas une biographie du personnage de A à Z, mais il s'articule autour de 3 événements, que l'on vit en temps réel. C'est ce côté "théâtral" que j'ai beaucoup aimé, parce qu'absolument tout tourne autour des dialogues, et encore une fois, Sorkin montre qu'il est très doué dans ce domaine. Et ce qui est surprenant, c'est que la mise en scène de Boyle n'est pas délaissée face à ça. Elle reste puissante, inventive, et dynamique (le montage est vraiment parfait). Je pense notamment à la scène où [spoiler] Jobs et Hoffman sont dans un couloir, et il y a des projections sur le mur. [/spoiler]
    Et puis le film montre une nouvelle fois que Fassbender est un des meilleurs acteurs de sa génération, si ce n'est le meilleur. Il est parfait.

  • avatar sajftl
    Le 06 Février 2016 à 01:55sajftl16 / 20

    Par où commencer ? Déjà j'avais un peu peur parce que les films de Danny Boyle c'est zéro. Je hais ce réalisateur, j'ai vu tous ses films mais j'en ai aimé que deux (Trainspotting et Slumdog Millionaire) donc je suis aller dans la salle avec la peur que Boyle fasse comme il le fait dans la plupart de ses films son petit Anglais prétentieux.

    Bah au final non. Le passé théâtral de Boyle s'unit au talent du dramaturge Sorkin. J'ai pas vu le temps passer. Le film se déroule en trois actes de quarante minutes montrant trois différentes grandes conférences de presse de l'histoire de Jobs. L'écriture de Sorkin est encore une fois d'une densité et d'une intelligence assez folle. Ce film est plus un drame qu'un biopic. C'est un portrait de la déshumanisation puis de la réhumanisation. J'ai vraiment aimé la densité des scènes parce que le film commence fort et il ne s'arrête plus il n'y a pas vraiment de temps mort. Par contre si vous êtes à la recherche d'un film qui va dans les profondeurs de la vie de Steve Jobs je pense qu'un documentaire serait un meilleur ajustement. La réalisation de Boyle était bonne avec un montage qui était fantastique. Les différents formats m'ont plu avec un tournage en 16mm, 35mm et en numérique selon les époques. C’est un voyage à travers les couloirs, les vestiaires et les ascenseurs, et Danny Boyle réussit parfaitement dans ces lieux. J'ai aussi aimé l’OST avec du Bob Dylan à certains moments. Il y avait ce côté old school qui passait parfaitement avec le film.

    Les performances étaient absolument remarquables. Michael Fassbender est Steve Jobs. Non, vraiment, Michael Fassbender a parfaitement saisi l'essence de Steve Jobs. Et je pense que c’est de loin la meilleure performance j’ai vu de toute l'année pour le moment parce que DiCaprio est là. La bataille sera rude j’attends de voir la performance de Léo. Katherine Waterston joue la mère de son enfant et fait un travail sacrément bon. Quant à Kate Winslet, elle donne une performance exceptionnelle mais face à Alicia Vikander ça va être compliqué. Par contre la fin est décevante. Je suis restée perplexe, un peu de demi-mesure aurait été bienvenue. C’est pas le film de l'année mais c’est un bon film qui m'a tenu en haleine du début jusqu’à la fin pour un renouveau du biopic.

  • avatar chatiment
    Le 07 Février 2016 à 02:11chatiment14 / 20

    bon film, mais je m'attendais à voir plus de chose de sa vie...là c'est finalement des scènes qui ont lieu le jour d'un lancement d'un produit de Jobs...et je pensais qu'il y aurait une sequence jusqu'à sa mort en 2011 mais non....

  • avatar Jax_Teller
    Le 08 Février 2016 à 23:54Jax_Teller15 / 20

    merms je suis pas du tout d'accord avec toi. Résumer "on" à ta petite personne ne permet pas de faire une critique constructive.

    Personnellement moi je les connaissais pas les petites anecdotes sur la vie de Steve Jobs, et je pense absolument pas avoir été le seul. Donc au contraire ce film ne m'a que été enrichissant.

    En effet, je n'ai jamais vu le biopic avec Kutcher étant donné qu'il avait l'air beaucoup trop romancé, donc j'étais un peu sceptique quant à celui-ci. En fin de compte on retiendra quasiment que du bon dans ce film. Le casting est superbe avec Fassbender et Winslet qui méritent totalement leur nomination aux Oscars, les dialogues sont très bons, on s'ennuie quasiment pas malgré quelques rares longueurs.

    Cependant c'est vrai que je suis un peu déçu que le film s'arrête brutalement après 1998 étant donné qu'il y avait encore pleins de choses à exploiter. Apple a vraiment connu un succès plus fulgurant dans les années 2000 donc on se demande comment Boyle a pu passer à côté de ça. Ceci dit, c'est un choix de réalisation comme un autre.

  • avatar sugeek
    Le 09 Février 2016 à 22:31sugeek12 / 20

    Les acteurs sont bon, la photo est bonne, le rythme est bon.

    Le scénario est juste mauvais, on se focalise sur l'histoire avec sa fille principalement au lieu de montrer qu'il a révolutionné l'informatique personnelle. Bref ça se regarde mais si on connait assez bien la biographie de Jobs on ne peux que être deçu.

  • avatar MLT
    Le 22 Février 2016 à 20:41MLT13 / 20

    Alors je vais rejoindre chacun des commentaires précédents, que ce soit Bane & sajftl dans leur satisfaction que merms dans sa déception. Si ce n'est que de mon côté cette dernière fut plus forte que la première.
    Pour commencer c'est effectivement très bien filmé et très vivant. Personnellement je ne suis pas fan des modifications de l'image avec par exemple les écritures sur les murs pendant le film, mais le passage relevé par Bane en spoiler était saisissant. Donc je dirais que ce choix artistique de Boyle est pardonnable car même s'il y a du moins bon, cela apporte également du très très bon.
    Concernant les performances c'est exceptionnel. Michael Fassbender arrive à faire oublier qu'il ne ressemble pas à Jobs (hormis peut-être dans le dernier tiers du film) et s'affirme comme un sérieux compétiteur pour l'Oscar 2016. Les seconds rôles ne sont pas en reste, Kate Winslet est géniale, Jeff Daniels impeccable tout comme Seth Rogen qui étonne dans ce rôle plus sérieux que d'ordinaire.
    Enfin le dernier point positif du film reste sa musique très prenante et qui colle parfaitement à l'action, notamment dans les moments sous haute tension.
    Finalement ce que je reproche à ce film c'est de se concentrer uniquement sur trois périodes de la vie de Jobs. Alors oui je peux reconnaître l'originalité d'une telle décision, mais cela ne me plait pas. D'abord parce que tout le premier tiers du film ressemble à une longue introduction étirée jusqu'à l'extrême. Et ensuite parce qu'à la fin de cette introduction, cela coupe sans que le spectateur ne puisse voir Steve Jobs présenter le Macintosh. Pour couper court à toute critique à mon encontre : oui j'ai bien compris le procédé utilisé. Et oui je sais qu'on connaît suffisamment la vie de Jobs pour se passer de tout détailler à nouveau. Mais ici trop de passages sont édulcorés. Du fait je pense que le film perd de sa valeur si on le présente à quelqu'un qui ne connaît pas du tout Steve Jobs. C'est regrettable. Car en effet, cela m'énerverait de montrer un jour ce film à mes enfants en devant d'abord leur faire un cours pour présenter le personnage éponyme au préalable.
    Par ailleurs, pour ceux comme merms et moi-même qui connaissent déjà dans les grandes lignes la vie de Steve Jobs, le long-métrage s'avère ennuyeux par instants. Voilà mon principal regret.
    Au final l'exercice tenté par Danny Boyle, à savoir de seulement se concentrer sur trois parties de la vie de Jobs, propose un résultat en demi-teinte et cela explique en partie l'échec du film au box-office. Outre peut-être la lassitude du public au sujet de Steve, c'est plus probablement ce format étrange de narration qui a du rebuter les gens. En effet, même le biopic inégal mais plus linéaire sorti en 2013 a mieux marché.

  • avatar Benben
    Le 12 Juillet 2016 à 09:35Benben12 / 20

    C'est bien la première fois que je suis terriblement déçu par un film de Danny Boyle. Hormis un ou deux passages inspirés, j'ai trouvé la réalisation insipide et sans conviction. Il faut dire qu'à la base, un film sur Steve Jobs ne m'inspirait pas du tout, et c'est bien parce que mon réalisateur fétiche était aux commandes de celui-ci que je me suis lancé, mais j'aurais plutôt du me refaire Zatoichi sur Arte.

    Niveau scénario, il est vrai que c'est plutôt pas mal : on sort des sentiers battus, et surtout, Jobs est présenté comme un designer de génie, et pas comme un inventeur ou un technicien formidable. Ici tout le mérite revient à Wozniak, le vrai héros d'Apple.

    Enfin bref, je n'arrive toujours pas à comprendre comment et pourquoi les fans d'Apple peuvent accepter d'utiliser un système fermé, cloisonné, autarcique, sectaire, anti-interopérabilité.

    Et je ne comprends pas non plus comment ce film a pu être interdit aux moins de 17 ans aux USA ^_^

  • avatar rosa61
    Le 14 Décembre 2018 à 22:46rosa6111 / 20

    Bof. Brouillon, trop bavard. .. avec un casting pareil et un tel sujet ce film méritait mieux.

Merci à Key qui a créé cette fiche