0
1
2
3
4
5
6
7
1
8
2
9
1
10
2
11
6
12
22
13
24
14
70
15
120
16
143
17
173
18
166
19
84
20
57
16,6 / 20871 votes

Détails

Date de sortie FR

24 Décembre 2014

Date de sortie BE

18 Février 2015

Date de sortie US

10 Octobre 2014

Film en 3D

Non

Synopsis

Andrew, 19 ans, rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s’entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d’intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable. Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sa direction, dans la quête de l’excellence... (Source : Allociné)

2477 membres ont vu ce film

967 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (22)

  • avatar StJamesHudson
    Le 30 Décembre 2014 à 20:51StJamesHudson20 / 20

    MA-GNI-FIQUE, qu'on soit fan de Jazz, de batterie, de Full Metal Jacket ou pas on ne peut qu'apprécier ce film. La mise en scène fait que notre cœur pulse au tempo des cymbales.
    Aaaaarghfd tellement de choseS à dire, mais je vais faire court
    À VOIR AU CINÉMA

    PS : Si j'avais pas faim à ce moment là je serais retournée directement en salle.

  • avatar chatiment
    Le 01 Janvier 2015 à 01:23chatiment20 / 20

    Grand Prix à Deauville, Prix du public à Sundance... ce dernier généralement est garant d'un film d'excellente qualité, j'ai très rarement été déçu des films primé à Sundance... et là encore une fois, c'est un chef d'oeuvre, ce film... la passion, le stress, le duel... la souffrance mentale... et physique... la rivalité... l'isolement pour être le meilleur... des scènes intenses... pas de scène d'action, pas de cascade, pas d'effet spéciaux, un petit budget, des acteurs pas ou peu connu... une réalisation au top, des cadrages pas habituels fait que ce film est certainement l'un des meilleur de l'année 2014. On ressent toutes les émotions, qu'on aime ou pas le jazz, la batterie, on applaudit tous à la fin du film et il le mérite largement.
    Ce film vu le 31 décembre sera le dernier vu en 2014 et je suis vraiment heureuse d'avoir fini l'année sur un film de cette envergure.
    À voir absolument.

  • avatar Pieuw
    Le 06 Janvier 2015 à 22:42Pieuw17 / 20

    Un film dément.
    Un J.K. Simmons fantastique.
    Une dernière scène formidable.

    (Ces adjectifs sont interchangeables à volonté)

  • avatar Fake
    Le 10 Janvier 2015 à 12:56Fake14 / 20

    De Sundance à Cannes, en passant par Deauville et la twitosphere, on n'en fini plus de crier les louanges de ce film, à tel point que je me suis retrouvé à l'attendre impatiemment et à éviter les critiques et les bandes-annonces pour ne rien me gâcher, comme je fais avec mes "vraies" attentes, celles qui ne sont pas créées par la masse cinéphile. J'étais donc plutôt chaud mais je dois dire que maintenant que j'ai l'ai vu, j'ai du mal à comprendre ce que tout le monde trouve à ce film et pourquoi il a été hypé outre-mesure.

    Je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus fort et beaucoup plus vrai, mais je me suis retrouvé devant un enchaînement de bêtises scénaristiques, comme le vol de la partition, l'oubli des baguettes, le pneu qui crève. Tous ces petits trucs sortis de nulle part pour ajouter une tension artificielle qui n'a pas prise 3 secondes avec moi. Je n'ai d'ailleurs ressenti aucune vraie tension passé le choc de la rencontre avec le professeur. C'est aussi super répétitif, le film a l'air de penser qu'on a besoin de 36 scènes de torture psychologique (et physique) pour nous faire comprendre son propos, perso au bout de la deuxième j'en avais marre.

    En parlant de son propos, là encore j'en attendais beaucoup plus mais, finalement, c'est juste le mythe américain du dépassement de soi et de l'apprentissage par la douleur, donc rien de plus qu'une pub Nike en fait. Et, comme dit plus haut, cette histoire aurait pu être sur n'importe quoi.... Sur n'importe quoi mais pas sur la musique. Je m'explique : en gros ce que le film nous dit c'est que plus tu t’entraînes, meilleur artiste tu seras. Il ignore complètement l'aspect du talent et la dimension presque spirituelle des grands musiciens (qui certes se sont entraînés comme des malades et ont dépassé leur limites, mais il n'y a pas que ça) or d'après ce film n'importe qui avec suffisamment de volonté et d'entraînement peut devenir un grand artiste, ce qui est faux. Il y'a d'ailleurs cette scène hallucinante chez la famille ou il explique que la musique et le football américain c'est exactement la même chose. Je.

    Sinon j'ai quand même bien aimé, même si le film peine à m'enthousiasmer. Les acteurs sont vraiment tops. Miles Teller confirme, JK Simons est habité. J'aime comment le film pousse les rapports entre Fletcher et Andrew à l'extrême, se renvoyant la balle constamment dans le dernier tiers. Il faut aussi reconnaître une certaine virtuosité à la toute dernière scène qui nous met dans un état d'euphorie rare. J'ai aussi aimé le côté imprévisible (Andrew aurait tué Fletcher à la moitié du film, ça n'aurait étonné personne). C'est un chouette petit film avec de chouettes acteurs et plutôt bien mis en image, d'où ma note, mais plus j'y pense moins je l'aime donc je vais arrêter d'y penser.

  • avatar
    Le 10 Janvier 2015 à 18:1218 / 20

    Autant le dire tout de suite, j'ai adoré.

    Je poste cette critique car j'ai été assez emballé par le film, et la critique de Fake m'a fait réfléchir (notamment sur les "bêtises scénaristiques"), mais malgré tout, je ne peux changer ma note, car je ce que j'aime par-dessus tout dans ce film, au-delà de sa mise en scène virtuose, et sa dernière scène qui me marquera sans doute à jamais, c'est son traitement des personnages.

    Car je trouve que là est le VRAI intérêt du film, et en plus, il est à la fois incroyablement profond et totalement effacé par la mise en scène.

    Miles Teller, tout d'abord, qui est au début un être timide et lambda, puis un c**nard, un jaloux, arrogant, qui avait au début du film un problème de "eye contact" et une timidité très prononcée (le fait qu'il ne parle pas à la commerçante, puis lui parle de façon confuse) pour finir par lui expliquer cyniquement pourquoi elle était une barrière pour son destin et pourquoi elle finirait dans l'oubli. Une transformation assez profonde donc, pareil pour sa relation avec le professeur, idéalisé au début, puis vue comme un c**nard, puis quelqu'un d'assez sensible finalement. Toutefois, on sent toujours l'impossibilité de Miles Teller de réagir, tellement il a peur de cet homme, jusqu'à la dernière scène assez magique où il n'hésite pas à lui dire d'aller se faire fiche et de dépasser ce pourquoi il s'est sacrifier durant tout le film.

    Pour ce qui est de la "pub Nike", je ne peux pas être d'accord non plus, le traitement du film est beaucoup plus compliqué que "dépassement de soi et de l'apprentissage par la douleur", on voit quand même une vraie transformation psychologique du personnage qui nous montre bien que cet entrainement à un coût, humain, sentimentale, psychologique, de plus, le film n'est pas aussi "juste" que ça, on le voit bien dans la scène ou le professeur vire un élève de la classe alors qu'il n'était pas fautif.

    Je dois avouer que je ne suis pas fan de la hype "Sundance, Cannes, Deauville", mais là, je n'ai pas réussi à ne pas être absolument captiver par le film.

  • avatar Fake
    Le 10 Janvier 2015 à 20:27Fake14 / 20

    Je ne trouve pas du tout que les personnages du film soient bien traités, si c'est ça qui te fais aimer le film alors en effet, je comprends que nos notes soient différentes. Car je trouve le traitement du personnage principal assez superficiel en fait, le Héros timide au début puis sûr de lui à la fin c'est juste un arc narratif de base qui est comme ça dans TOUS les films ever. Y'a pas de scénario sans évolution du personnage principal donc je vois pas où est l'originalité ici et pourquoi on devrait trouver ça génial.
    Pour le professeur je suis encore moins d'accord, "idéalisé au début, puis vue comme un c**nard, puis quelqu'un d'assez sensible finalement" je ne vois pas en quoi il est sensible, il est montré comme un gars antipathique et manipulateur du début à la fin, et il a un comportement et une vision de l'éducation très discutable moralement -On parle quand même d'un mec qui insulte les gens sur leur physique, qui juge leur vie (la façon qu'il juge les parents du personnage principal à partir de deux phrases qu'il lui a dit au début), qui n'hésite pas à aller dans la violence physique, qui a poussé un gars au suicide et aurait pu en faire de même avec Andrew- vision validée par le film à la fin.
    Et pour finir je ne vois pas en quoi le film est plus compliqué qu'un film sur le dépassement de soi, ce film c'est Rocky, c'est se surpasser pour être le meilleur, c'est une pub Nike. "on voit quand même une vraie transformation psychologique du personnage qui nous montre bien que cet entrainement à un coût, humain, sentimentale, psychologique(...)" pour moi on voit surtout un mec se faire détruire par un gars qui pense que c'est uniquement par la douleur et l'humiliation qu'on peut tirer le meilleur de soi. Kubrick met une balle dans le thorax de son personnage qui pense de cette manière dans Full Metal Jacket, ce film valide ces méthodes à la toute fin avec un Andrew devenant un grand artiste, les yeux plein de fierté d'avoir enfin l'approbation de son tyran (qui venait encore de lui faire un coup de p**e deux secondes avant).

    T'es pénible, j'avais dit que je voulais plus y penser. Maintenant j'ai envie de mettre encore un point en moins. ):

  • avatar
    Le 10 Janvier 2015 à 23:0318 / 20

    Je pense que là tu as décidé de ne pas aimer le film. Tu vois tout en noir OU blanc, alors que ça peut être un mélange des deux (le gris #humour).

    "antipathique et manipulateur", exactement, mais tu oublies que c'est surtout un film D’ÉGOÏSTE, c'est aussi ça le propos du film, l'exemple ou on voit le prof pleurer, on comprend qu'il ne pleure pas pour le mort, mais pour le sacrifice de son travail et sa quête de perfection, j'ai trouvé ça paradoxalement encore plus émouvant de le voir pleurer en ayant l'impression d'avoir tout perdu. Ce qui est bien renforcé par la scène dans le bar ou il explique qu'il cherchait son "Charlie Parker" ou que sais-je.

    "pour moi on voit surtout un mec se faire détruire par un gars qui pense que c'est uniquement par la douleur et l'humiliation qu'on peut tirer le meilleur de soi", c'est tellement réducteur... Miles Teller n'est pas un héros, on le voit bien qu'il se comporte comme une merde aussi, qu'il est jaloux, qu'il jette sa meuf comme une merde, qu'il apprécie quand les deux autres batteurs ont des merdes, et pour "le vol de la partition" je me suis même demandé si ce n'était pas lui qui l'avait perdu afin d’être le seul à pouvoir jouer la partition qu'il connaissait par cœur

    Tu vois le film comme un feel good movie, alors que la vérité c'est que c'est le contraire. Dans un film indépendant classique, on aurait aperçu Melissa Benoist dans la salle, mais là, on s'en branle, le film ne montre en rien un côté idyllique. On le voit bien dans le montage entre le regard du père et les goutes de sang à la fin, il est aussi fière que terrifié.

    "les yeux plein de fierté d'avoir enfin l'approbation de son tyran" Non ! De haine ! Ils ne remontent pas sur scène pour lui faire plaisir ! Mais pour le faire chier et casser son autorité devant tout le monde.

    Et le prof n'en a rien à foutre de Milles Teller, comme tu l'as dit il " venait encore de lui faire un coup de pute deux secondes avant".
    Sa seule obsession, c'est de trouver son "Charlie Parker", point barre.

  • avatar Fake
    Le 11 Janvier 2015 à 17:06Fake14 / 20

    "Je pense que là tu as décidé de ne pas aimer le film." je ne t'accuse pas d'aimer le film parce que tout le monde l'aime donc ne m'accuse de ne pas en être fou pour me démarquer. Si je pensais que c'était un chef-d'œuvre, crois-moi que je le dirais. Mais je pense que c'est juste un bon petit film sens plus mais vachement survendu et moralement douteux. Au pire c'est que mon avis, je ne demande à personne d'être d'accord avec moi. "Tu vois le film comme un feel good movie" j'ai jamais dit ça, c'est très clairement un drame. Mais la fin est tout aussi clairement un Happy-ending. "Non ! De haine ! Ils ne remontent pas sur scène pour lui faire plaisir ! Mais pour le faire chier et casser son autorité devant tout le monde." L'échange de regards final est on ne peut plus clair, il monte peut-être sur scène pour lui dire fuck you mais ça ne s'arrête pas là. Les deux derniers plans c'est clairement Fletcher en mode "c'est bon t'as réussi, t'es un grand" et lui qui fait un grand sourire de fierté, Fletcher lui tend le bras, et il reprend pile sur le tempo... Y'a absolument aucune ambiguïté sur ce que ça dit.
    On peut refaire le film dans sa tête comme on veut mais les images sont les images, aucune place n'est laissée à l'interprétation-là Si à la fin il s'était levé, lui avait dit je t'emmerde, avait balancé ses baguettes et s'était barré, ok. Mais le film s'arrête sur ces regards complices donc voilà. "Sa seule obsession, c'est de trouver son "Charlie Parker", point barre." Et c'est censé justifier le fait de traiter ses élèves comme des sous-merdes et les pousser au suicide ? Ses intentions sont peut-être cools mais je ne vais pas me forcer à être d'accord avec ses méthodes pour y arriver. Et encore moins avec le fait que le film les valide.

  • avatar P@upietteuh
    Le 16 Janvier 2015 à 19:24P@upietteuh20 / 20

    Une merveille ... je suis totalement fan ...

  • avatar ghostxwriter
    Le 19 Janvier 2015 à 19:30ghostxwriter17 / 20

    Un film sombre et terrible, violent par moment, qui relate très bien d'un fait réel et pourtant, très souvent ignoré : la maltraitance subie par les artistes, peu importe leur domaine, par des coachs, par des "professionnels", des "professeurs" qui se pensent permis de tout sous prétexte qu'ils promettent les étoiles à leurs élèves.
    Ici, Fletcher, joué par un J.K Simmons frissonnant, torture et maltraite un élève en lui promettant monts et merveille. Il ne s'agit pas d'une vulgaire histoire de dépassement de soi, il s'agit d'un fait réel. Dehors, dans notre société et partout ailleurs, il existe des Fletcher, des gens qui utilisent des jeunes, des gamins comme Andrew, leur assurent qu'ils ont du potentiel, du talent et les utilisent, les usent, les arnaque souvent, ou finissent par les détruire. Mais on les ignore, on n'en parle pas. Et c'est ce qui est terrible, c'est ce qui est décrit dans ce film. Ça décrit l'influence dont souffrent les artistes.

    Et au pire, même si on n'aime pas le genre, faut reconnaître que les morceaux joués sont de pures merveilles.

  • avatar Maikan
    Le 10 Février 2015 à 19:07Maikan19 / 20

    Incroyable, la vache !! Je l'attendais celui là avec tous les bons echos que j'avais eu, et je ne suis absolument pas déçue. La tension présente tout au long du film est envoutante, les performances de J.k. Simmons et Miles Teller sont impressionnantes, et cette scène finale... juste Waouh !!

  • avatar tommyvercetti
    Le 08 Mars 2015 à 23:21tommyvercetti16 / 20

    Il faudrait que je le reregarde ; parce que j'ai eu des co-spectateurs un peu chiants qui m'ont empêché d'apprécier certains passages. Mais j'ai beaucoup aimé, même si dans le thème abordé (la volonté, s'accrocher, le prof exigeant) c'était relativement connu.

  • avatar Sebuts31
    Le 13 Mars 2015 à 15:01Sebuts3114 / 20

    @Fake +1

  • avatar Jazzmen
    Le 11 Avril 2015 à 00:46Jazzmen16 / 20

    J'ai mis une super note pour deux principales raisons : le jeu des acteurs et la musique.
    J'ai toujours trouvé Miles Teller excellent, mais là il s'est surpassé !! On voit toutes ses émotions passer sur son visage, on voit tout ce qu'il ressent, tout ce qu'il pense, c'st merveilleux.
    Et J.K. Simmons est parfait aussi ! Ce duo, ou plutôt duel, d'acteurs était absolument génial à voir.

    Et bon sang ces solos de batterie qu'ils nous ont fait, surtout la fin. Et la musique Jazz qu'il y a, tout ça, c'est jouissif !! *-*

    Mais sinon, côté scénario je suis d'accord avec Fake pour pas mal de choses. Mais ça ne m'a pas empêché d'adorer le film... tout en voulant assassiner Fletcher presque autant que je voulais assassiner Joffrey Baratheon xD

  • avatar malefoy
    Le 08 Juin 2015 à 23:21malefoy20 / 20

    J'ai mis une note parfaite à ce film parce qu'il m'a mis dans tous mes états.
    Déjà que le casting est un casting de rêve avec Miles Teller et J.K.Simons, ils ont sû représenter les personnages à la perfection et nous ont fait aimé le film.
    Franchement, les deux heures que j'ai passées à le regarder sont l'une des meilleurs heures de ma vie!

  • avatar cherrypop
    Le 27 Juin 2015 à 18:41cherrypop20 / 20

    Per-fect <3.

  • avatar Sammy
    Le 10 Août 2015 à 12:10Sammy14 / 20

    +4 @Fake.
    +2 @Gooby.
    x)

  • avatar Talkaar
    Le 25 Février 2016 à 11:17Talkaar20 / 20

    Mon film préféré de tous les temps. Je pense tout de même qu'il faut un attrait pour la musique pour voir ce film, et les fans de Jazz seront conquis. La scène de fin est juste MA-GI-STRAL. J'en ai des frissons rien que d'y penser :)

  • avatar Lauraaaa
    Le 20 Avril 2016 à 18:38Lauraaaa20 / 20

    Géniallissime! On est au cœur de la musique, on le sent et c'est splendide.
    Tempo, acteur, histoire, tout y est!

    À voir au CINÉ est un vrai plus!

  • avatar Arthur Jeannot
    Le 06 Juillet 2016 à 23:28Arthur Jeannot18 / 20

    Rude, mais quelle ambiance, et quelle musique ! On ne s'en lasse pas.

  • avatar FaceDeCraie
    Le 03 Octobre 2016 à 00:10FaceDeCraie17 / 20

    J'ai vraiment aimé. Même si j'ai trouvé les 2 premiers tiers un poil prévisible et convenu, j'ai été époustouflé par le jeu d'acteur, ainsi que la réal globale. Mais c'est vraiment dans sa dernière partie que le film se lâche totalement, et que chaque département qui a bossé sur ce film s'est totalement donné. J'ai rarement un montage aussi incroyable, véritable support de la narration en travaillant étroitement avec la musique. Musique qui est, d'ailleurs, véhicule bien plus que tous dialogues.

    Une excellente surprise, je regrette cependant de ne pas l'avoir vu au cinéma pour apprécier le son à sa juste valeur.

  • avatar tralalayoupi
    Le 26 Janvier 2017 à 22:00tralalayoupi20 / 20

    Oh mon Dieu!!!!!!! Ce film m'a tellement retournée je n'ai pas respiré de tout le film. C'est de la folie oh bon sang!

Merci à Emidreamsup qui a créé cette fiche