Fiche complète

2017

Les Figures de l'ombre

Hidden Figures

Un film de Theodore Melfi
Ecrit par Allison Schroeder et Theodore Melfi
Avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe...

2 h 07

DrameBiographie

Etats-Unis Etats-Unis

0
1
2
3
4
5
6
7
1
8
9
10
11
1
12
10
13
14
14
41
15
77
16
124
17
134
18
107
19
42
20
35
16,6 / 20586 votes

Détails

Date de sortie FR

8 Mars 2017

Date de sortie US

25 Décembre 2016

Budget

25 M$

Recette mondiale

169 M$

Film en 3D

Non

Synopsis

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux Etats-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.
(Source : Allociné)

Adapté du livre Les Figures de l'Ombre de Margot Lee Shetterly

Esclavage/Ségrégation

1376 membres ont vu ce film

836 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (21)

  • avatar langel
    Le 06 Novembre 2016 à 22:11langel14 / 20

    Je ne sais pas si le synopsis est mal écrit ou si c'est moi qui le comprends de travers mais John Glenn était le troisième homme du programme Mercury. Le premier Américain dans l'espace étant Alan Shepard en 1961 moins d'un mois après Gagarine. Du coup ça m'intrigue pour regarder le film.

  • avatar Key
    Le 29 Janvier 2017 à 02:14Key16 / 20

    John Glenn est le premier américain a avoir effectué un voyage orbital autour de la Terre. Alan Shepard est le premier américain dans l'espace, mais il s'est "contenté" d'un vol suborbital ^^ (Oui, du coup, j'ai fait des recherches après m'être posée la question aussi vis-à-vis du commentaire au-dessus).

  • avatar Key716
    Le 08 Mars 2017 à 15:23Key71620 / 20

    Une merveille ce film !

  • avatar morganmomomorgan
    Le 09 Mars 2017 à 12:41morganmomomorgan20 / 20

    C'est un fabuleux film!
    Franchement, je n'est rien a en re-dire. Pour moi il est parfait.
    P.S. Je trouve important qu'il fasse des films de se genre.

  • avatar Daymov
    Le 18 Mars 2017 à 18:18Daymov20 / 20

    Superbe !

  • avatar Arcaalea
    Le 19 Mars 2017 à 19:18Arcaalea16 / 20

    J'ai ragé face aux injustices que vivent ces femmes, j'ai eu la chair de poule grâce à la musique et à certains passages très forts. C'est un beau film historique qui nous fait encore et toujours comprendre que, malgré ce qu'on croit, cela ne fait pas si longtemps que les choses ont commencé à changer, et il reste tant de chemin à parcourir... Croyons en nos combats pour des jours plus lumineux !

  • avatar Jazzmen
    Le 20 Mars 2017 à 00:14Jazzmen16 / 20

    Ah voilà un excellent film comme je les aime avec de l'émotion et de l'humour !
    Plusieurs fois j'ai grincé des dents, j'avais envie de crier "Mais bon sang, ce sont des êtres humains aussi !" [spoiler] et j'ai failli pleurer de joie quand le personnage de Costner va casser le signe des toilettes pour femmes de couleur, c'était beau ! [/spoiler]
    On a donc affaire à un film doté de personnages très attachants, trois femmes courageuses et inspirantes. Les actrices sont excellentes, la musique est cool et le film en lui-même est rafraîchissant et met de bonne humeur !
    Il y a peut-être un peu trop de patriotisme américain (faut pas trop leur en demander non plus et le sujet s'y prêtait un peu ^^).
    Sheldon (pardon, Jim Parsons) est à peu près aussi détestable que dans The big bang theory, c'est rigolo ^^
    Bref, je le reverrais avec plaisir !

  • avatar Touket
    Le 20 Mars 2017 à 07:26Touket13 / 20

    Un film sans génie, gentillet, qui ne montre pas réellement les enjeux de l'époque, trop plat et surestimé de mon point de vue.

  • avatar Plumpkin
    Le 21 Mars 2017 à 00:07Plumpkin18 / 20

    Mon passage préféré demeurera celui de la réplique bien sentie de Katherine à la face d'Harrison. Tout le noeud de l'histoire est là. Très bon jeu d'acteur, et belle réalisation. C'est un film vraiment percutant pour moi et du genre que j'aimerai voir de plus en plus dans les salles. Mon seul regret est que l'histoire se concentre plus sur Katherine Goble au détriment de ses collègues et amies Mary Jackson et Dorothy Vaughn, non moins intéressantes. Enfin on peut remettre à leur juste place des figures remarquables de l'Histoire.

  • avatar MissBarette
    Le 21 Mars 2017 à 08:58MissBarette20 / 20

    Excellent film. Il allie histoire ; place des femmes noires aux USA sans rentrer dans les cliches. Les appercus du KKK a la télé sont bien on enparle sans en faire un pount central ce qui fait quon reste centrer sur le combat de ces trois femmes qui allie un jeu extra avec humour et vie de famille.

  • avatar cloclorouen
    Le 21 Mars 2017 à 23:42cloclorouen20 / 20

    Le fait que ce soit une histoire vraie en fait déjà un film d'exception. On rit, on pleure, on enrage... On passe par toute une facette de sentiments. C'est d'abord l'histoire de trois femmes au cerveau qui turbine à fond et qui font tout pour être considérées à leur juste valeur. Un grand film pour moi. Et comme le dit un autre commentaire, Paul Stafford (Jim Parsons) aussi détestable que Sheldon ah ah! Sauf que cette fois ce n'est pas lui le génie ^^

  • avatar Marley Ann
    Le 22 Mars 2017 à 10:46Marley Ann16 / 20

    Un film qui relate toute une époque qui n'est pas si lointaine. Le racisme est latent et pourtant bien présent et cela a une connotation particulière dans notre monde actuel.
    Les héroïnes sont parfaites, elles sont intelligentes. Elles sont extraordinaires par leurs connaissances mais aussi par tous les petits pas faits par bagou, conviction ou encore par ras de bol.
    Les actrices sont convaincantes, on est sûr pour deux d'entre elles (Mme Taraji P.Henson et Octavia Spencer. Je ne connaissais pas la troisième mais elle est aussi brillante.
    Un film complet et inspirant.

  • avatar Fantacola
    Le 28 Mars 2017 à 23:59Fantacola13 / 20

    Tout à fait d'accord avec Touket, ce film ne rend pas l'hommage qu'il devrait à ces trois femmes et à leurs parcours...

  • avatar DimitriBosco
    Le 20 Mai 2017 à 10:07DimitriBosco18 / 20

    Très bon film. L'actrice principale est vraiment bien dans son rôle. Manque d'action mais bon c'est un film un peu documentaire donc un peu compliqué à y mettre :-)

  • avatar isabat
    Le 21 Mai 2017 à 18:05isabat12 / 20

    Je suis du même avis que Touket et Fantacola.. c'est la même structure que tous les films hollywoodiens, avec les mêmes moments prévisibles et la même happy ending où tout le monde est heureux et les licornes galopent sous les arcs-en-ciel (d'ailleurs, était-ce nécessaire d'inclure une histoire d'amour?! Ça n'ajoutait absolument rien au propos et je ne voyais ça que comme un ajout pour mettre une petite touche de romance pour plaire aux sentimentaux...). C'est vraiment dommage, puisque le sujet est super intéressant. Je trouvais qu'au final, les personnages l'avaient plus facile que ce que la réalité a été pour ces femmes. Bref, une déception.

  • avatar patateyou
    Le 24 Mai 2017 à 23:09patateyou19 / 20

    Totalement inspirant!

  • avatar raka
    Le 24 Juillet 2017 à 06:25raka18 / 20

    Excellent film. La technique est magnifique, l'utilsation de vieille lentille ajoute le cachet de ces années. La gestion de la musique est aussi un des point fort.
    @isibat : C'est une histoire vraie, donc la romance a existé, pourquoi la passer sous silence ?

  • avatar Nimphelot
    Le 15 Août 2017 à 21:25Nimphelot15 / 20

    Parce qu'en plus d'être inutile dans ce film, @raka, elle est fausse.

    Avant de commencer la minute histoire et pendant que les élèves au fond de la salle commencent à s'endormir, notez d'abord que l'action du film se passe entre 1961 et 1962. Gardez ces dates bien en tête, parce que la plupart des évènements qui s'y passent sont complètement anachroniques.

    On commence donc avec notre chère Katherine Johnson... Comment dire, là ya des gros problèmes sur le personnage dépeint, parce que du coup, sa lutte contre la ségrégation, c'est tout le squelette du film. Sauf que l'élément symbolique qui sert de base à ce squelette narratif, à savoir le fait qu'elle ait à parcourir plusieurs centaines de mètres pour aller dans les toilettes pour noires, bin... c'est faux. Dans la réalité, c'est Marie Jackson qui faisait ça, mais pas Katherine Johnson, qui allait dans les toilettes les plus proches de son bureau, qui étaient pour les blancs en l'occurrence, ce dont elle se fichait éperdument et personne ne lui a jamais fait la remarque. Katherine Johnson disait d'ailleurs elle-même qu'elle n'avait jamais ressenti de racisme dans le cadre de ses fonctions à la NASA (oui je précise parce qu'évidemment qu'en dehors c'était la merde, mais je pense que vous n'aviez pas l'intention de jouer sur les mots, si ? :P) ; vous devriez facilement retrouver des interviews d'elle où elle fait part de ce ressenti, d'ailleurs.
    Il y a aussi une action dans le film qu'elle essaye d'accomplir tout le long du scénario sans pouvoir y arriver et qui advient à la fin pour la happy end, c'est le fait qu'elle veuille signer de son nom les publications avec ses calculs mais qu'on l'en empêche parce qu'une femme ne doit pas apposer son nom dans l'article, et caetera... sauf que l'Histoire (avec un grand H, ouiouioui) ne fait pas état d'une quelconque lutte pour ça et que son nom apparaît bel et bien sur son papier avec celui de son co-auteur, et ce en 1959... On a de la marge avec les évènements du film, donc.
    Du côté de sa vie privée (on y vient !), c'est complètement anachronique. A l'époque du film elle était déjà remariée depuis plusieurs années à M. Johnson (puisqu'en 1959 elle signait déjà Katherine Johnson, paye ta transition !), et ses trois filles étaient adolescentes. Donc toute la romance autour d'elle, femme veuve et célibataire de trois enfants en bas âges avec des soucis au travail... c'était vraiment pas utile, encore une fois inventée de toutes pièces dans le contexte des années 61-62.

    Voila ce qui en est pour notre héroïne principale. Mais parce que je ne veux pas vous laisser comme ça, on enchaîne sur quelques petites notes, en commençant avec Dorothy Vaughan, qui est bien la première afro-américaine à être passée chef d'équipe au sein de l'agence, mais c'était en 1949, c'est-à-dire 9 ans avant la création de la NASA (en 1958, pour la petite histoire, avant cela c'était la NACA).
    Et pour ce qui est de Mary Jackson, la scène du tribunal par exemple a complètement été inventée pour les besoins du scénario (même s'il faut l'avouer, cette scène était extra dans le film) ; en réalité elle a juste fait une demande à la mairie pour être autorisée à suivre le cours pour les blancs, ce qui a été accepté rapidement sans vagues. Elle est bien devenue la première femme afro-américaine ingénieure de la NASA... en 1958. Eh oui !

    Et puis il y a les petits arrangements avec les durées, pour donner le rythme au scénario. C'est strictement vrai que John Glenn ne voulait pas monter dans la fusée si Katherine Johnson ne vérifiait pas à la main les trajectoires calculées par les ordinateurs, mais par contre ça s'est pas fait en quelques minutes juste avant le décollage, hein... Ce calcul, ça lui a prit un jour et demi de travail.
    Et évidemment, John Glenn passe pour le good guy qui défend la cause noire et féministe alors que c'est lui qui a témoigné contre les Mercury 13 (pour le topo ce sont 13 pilotes qui demandaient à être astronautes parce qu'elles étaient tout autant voire plus qualifiées que John Glenn lui-même pour le devenir) et qu'il a fini par sortir : "Les hommes partent, font la guerre, pilotent les avions, reviennent pour aider à en concevoir des nouveaux puis les fabriquent et les testent. Le fait que les femmes ne soient pas dans ce domaine fait parti de notre ordre social, ce ne serait peut-être pas souhaitable". Ah bah bien, le Glenn !

    Avec ce film, on est donc très, très loin de la réalité historique. Je l'ai beaucoup apprécié tout de même pour ce qu'il est : une fiction qui s'est inspirée de personnes réelles, surtout pas un documentaire !!
    Après, je rejoins notamment les avis de quelques autres plus au-dessus (notamment @isabat), le film reste très basique dans sa réalisation et n'a sur le papier (ou plutôt devrais-je dire sur l'écran *tousse*) rien de transcendant. Mais il a quand même le don de mettre des femmes extraordinaires en avant, de faire rêver et reste néanmoins profondément utile pour donner des rôles modèles aux petites filles noires ♥

    C'est tout pour moi ! *lâche le micro*

    N.B. : j'ai appris une grosse partie de tout ça grâce à Florence Porcel, son bouquin et ses vidéos, alors hésitez pas à y faire un tour parce qu'elle fait des trucs énormes, wala !!

  • avatar langel
    Le 09 Novembre 2017 à 14:14langel14 / 20

    Joli film qui est un bon mélange entre le film "La Couleur des Sentiments" et la minie-série "The Astronaut Wives Club"

  • avatar Wolf117Warrior
    Le 19 Novembre 2017 à 21:38Wolf117Warrior18 / 20

    Un film sublime à voir absolument, et sans hésitation.

  • avatar nonoifmem
    Le 04 Janvier 2018 à 07:13nonoifmem15 / 20

    Tres bon film, Belle histoire des ces femmes qui ont du avoir du caractère et de la persévérance pour imposer leurs idées et se faire un place dans un monde d'homme et ségrégationniste.

    l'histoire de la conquête spatiale n'est que secondaire

Merci à KingBrook qui a créé cette fiche