2015

N.W.A. Straight Outta Compton

Un film de F. Gary Gray
Ecrit par Jonathan Herman et Andrea Berloff
Avec Corey Hawkins, O'Shea Jackson Jr., Jason Mitchell...

2 h 27

DrameMusical

États-Unis États-Unis

0
1
2
1
3
4
5
6
7
8
1
9
1
10
7
11
3
12
6
13
13
14
23
15
40
16
54
17
38
18
27
19
7
20
10
15,6 / 20231 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

NWA Straight Outta Compton

Date de sortie FR

16 Septembre 2015

Date de sortie US

14 Août 2015

Budget

29 M$
Fiches IMDb
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

Biopic qui retrace le parcours du groupe américain N.W.A. (Niggaz Wit Attitudes)à la fin des années 80. (Source : Allociné)

782 membres ont vu ce film

445 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (11)

  • avatar Razor
    Le 21 Septembre 2015 à 04:38Razor19 / 20

    Je conseille ce film à tout le monde. L'univers est vraiment bon, plein de clin d'œil ai passage à de nombreux rappeurs.

  • avatar Clementarum
    Le 24 Septembre 2015 à 15:47Clementarum15 / 20

    Je suis d'accord avec toi merms, le film est un peu long et certaine scènes sont baclées (on passe trop vite sur quelques histoires). Mais la réalisation nous permet de nous mettre dans l'ambiance du film dès la première image. .

  • avatar Razor
    Le 24 Septembre 2015 à 23:01Razor19 / 20

    D'accord avec vous j'ai trouvé l'histoire super la première partie jusqu'à la séparation du groupe était pas mal après ça descend un peu en intensité

  • avatar Divinesk
    Le 30 Septembre 2015 à 00:39Divinesk17 / 20

    Habituellement je suis pas fan de Biopic mais franchement celui ci m'a plu.

  • avatar Wess T
    Le 03 Octobre 2015 à 16:28Wess T17 / 20

    Excellent film, qui retrace l’histoire un groupe qui a changé pas mal de choses dans le monde du Hip Hop. On est plongé dans la Californie des années 80, Compton, qui à l’époque, était la ville la plus dangereuse des USA ; soleil radieux mais pauvreté et ghettos.

    Le film met l’accent sur des points importants comme la portée politique du groupe, dénonçant la violence et le racisme (vivre dans un ghetto, être noir et porter une casquette ne fait pas de vous un gangster), le génie de Dre et sa passion pour la musique (il me fait beaucoup penser à RZA d’ailleurs), Cube et ses textes engagés…, plus généralement on voit que se sont des bosseurs qui croient en ce qu’ils aiment.

    Certains points mon quand même gêner, le premier et pas le moindre est l’absence claire et net de The Arabian Prince (fondateur du groupe à la base avec E et Dre), l’absence du clash E (Eazy-E)/Dre, le rôle d'MC Ren en tant que parolier du groupe (surtout après le départ de Cube) qui est largement minimisé et j'en passe.

    Toutefois, il reste un très bon film et ne se destinent pas qu’aux fans de Rap (beaucoup de sonorité rythmé qui mélangent de la funk et du new wave dans la BO, le G-Funk de Dre est clairement mis à l’honneur, ainsi que le G-Rap).

    L’ellipse temporelle pour les passages de Death Row Records (qui mettent d’ailleurs en avant Snoop et Suge) nous laisse apercevoir 2pac en studio (1996) interprété par Marcc Rose qui est parfait d’ailleurs, fait la transition au prochain biopic sur Pac, qui sortira prochainement et dont j’attend avec impatience (Marcc Rose interprétera une fois de plus 2pac).

    Et sinon je conseille Boyz’n The Hood (1991), un excellent film qui traite lui aussi sur la difficulté de s’en sortir dans une banlieue noire américaine (ce film à d’ailleurs lancé la carrière cinématographique de Cube et de l’excellent acteur Cuba Gooding Jr.).

  • avatar Fake
    Le 04 Octobre 2015 à 13:31Fake16 / 20

    @Wess T : il me semble que Marcc Rose ne jouera pas Tupac dans le prochain film. Et ce dernier n'aura malheureusement aucun lien avec Straight Outta Compton (ni la production, ni les acteurs). C'est un vieux projet de Daz Dillinger qui est revenu à la vie grâce au succès de SOC mais ça m'étonnerait que ce soit du même calibre. Le film s'appela Dog Pound 4 Life et sera interprété par, entre autres, le fils de Dre et le fils de Daz, plus d'infos et photos du cast --> ici

    Sinon je rejoins ta critique qui résume assez bien le film. L'absence de Arabian Prince est en effet gênante, surtout qu'il est sur la couverture mythique du premier album donc quand elle apparaît dans le film c'est un peu grotesque... les mec n'est pas censé exister mais il est sur la couv ?

    Les sauts dans le temps sont bizarres aussi, le plus gênant étant Pac qui enregistre Hail Mary juste après la sortie de The Chronic, et généralement toute la période Death Row, mais ça valait le coup tellement la scène est hallucinante de réalisme. Non seulement on a un mec de Juilliard qui interprète un bon Dre, un autre qui se joue lui même à peu de chose près, un troisième qui DEVIENT carrément Eazy E (sérieux, la performance est surnaturelle) mais en plus on a un Tupac plus vrai que tous les hologrammes du monde. On finirait presque par oublier qu'on mate un film par moment, l'immersion est totale. Même le casting secondaire est bluffant (Suge, Yella etc.) je dirais juste qu'ils se sont viandé sur Snoop. Au début, quand il entre dans le studio avec sont petit bandanas Crips bleu qui dépasse de sa poche, dans une salle remplie de Blood tu te fais "cool, jeune Snoop comme on je l'imaginais!" puis le mec commence à parler et t'as l'impression d’être au spectacle d'un mauvais imitateur qui est loin d'être assez frais/décontracté/cool pour se la jouer "early Snoop".

    A part ça, et le fait qu'il ment par omission sur le comportement de Dre (loin d'être aussi angélique que montré dans le film), le film est impeccable. De la réal (F. Gary Gray nous offre quelques moments vraiment inspirés: les ralentis toujours bien placés, la scène "Fuck The Police", la scène des émeutes et surtout, surtout, la scène "No Vaseline"), au scénario très intelligemment construit ; c'est à la fois un biopic classique, un "Rise and Fall" de Eazy, un film choral, une dramédie musicale (oui je viens d'inventer ce genre).

    Vraiment très réussi, un des meilleurs biopic que j'ai vu, dommage que la suite ne se fasse pas avec la même équipe et les mêmes moyens. Ça aurait été mortel d'avoir un univers partagé à la Marvel dans le milieu du Hip Hop des années fin 80/90/début 2000 à base de "Biggie V Tupac: Down of Justice" et autres.

  • avatar Wess T
    Le 04 Octobre 2015 à 19:40Wess T17 / 20

    @Fake : Totalement d'accord avec toi, l'immersion est totale, et la scène où l'on voit Pac enregistrer Hail Mary (normalement dans le milieu des années 90) est bluffante, comme tu dis, mieux qu'un hologramme, on a toute sa gestuelle et son sourire, ce sourire inoubliable ahah !

    Sinon pour l'acteur Marcc Rose, ce ne sont que des rumeurs, mais il y a de grandes chances qu'il joue dans le biopic sur Pac, voir même quasi sur : hiphopdx.com/news/id.35171/title.tupac-actor-marcc-rose-working-with-john-singleton-on-tupac-biopic.

    Le biopic sur Tupac n'aura aucun lien avec Straight Outta Compton, et oui c'est un vieux projet qui fut abandonné pas mal de fois et repris récemment par Carl Franklin (ceci est dut à l'enquête sur la mort de 2pac, toujours pas élucider et dont le dossier à était réouvert il y a pas très longtemps, corruption policière, magouille, problèmes d'argent et j'en passe, c'est normal que le projet fut abandonné pas mal de fois).

    Le film dont tu parle (Dog Pound 4 Life), est un autre film sur le Hip Hop, qui lui traitera du groupe "Tha Dogg Pound" (membres : Kurupt et Daz Dillinger).

    Et oui ça serait pas mal des sagas de films sur le milieu Hip Hop, mais bon faut pas trop rêver ^^

  • avatar sajftl
    Le 17 Octobre 2015 à 11:53sajftl17 / 20

    L'un des biopics les plus authentiques et pertinents que j'ai pu voir, j'ai vraiment adoré ce film. Entre les grandes performances, les musiques et l'histoire qui est intéressante Straight Outta Compton peut être apprécié par n'importent qui même si vous n'êtes pas un fan de rap.

    O'Shea Jackson, Corey Hawkins, et Jason Mitchell incarnent tous parfaitement les rôles de Ice Cube, Dr. Dre et Eazy-E j'oubliais même à certains moments que je regardais un film. Il y a vraiment eu un travail derrière l'histoire en essayant de nous donner une leçon abordant de nombreux problèmes de la société. F. Gary Gray garde toujours une sensation brute et très énergique et vous vous dites qu'il était un grand fan de ces gars et qu'il a grandi en les écoutant.

    La première moitié du film déborde d'énergie nous voyons comment le groupe est formé, leur tournée, et les luttes qui augmentaient de plus en plus dans la ville de Compton. Sérieusement les scènes des tournées sont énormes il y a eu des fois où je me sentais comme si j'étais assis à écouter ces gars jouer en direct.

    L'abus de pouvoir des managers et des policiers c'est quelque chose aussi. Pensez-vous qu'Ice Cube a écrit Fuck Da Police parce que les flics ont mangé ses beignets? Tous les jours entouré de gangs d'armes et d'harcèlement venu des autorités. C'était vraiment une question de survie.

    La seconde partie du film était un peu plus longue, dramatique et pas aussi amusante mais je ne me suis pas ennuyé pour autant j'étais toujours autant captivé par les événements qui ont eu lieu. Cela ne veut pas dire que c'est un film parfait pour autant. Je suis encore un peu confus sur la date des événements et je suis déçu par certaines choses complètement bâclées. L'orgine, la dissolution du groupe, et les conséquences de la NWA sont toutes précipitées. Au final je vous conseille quand même de vous faire une faveur et aller voir ce biopic incroyablement bien fait, très bien réalisé, et étonnamment drôle.

  • avatar Arthur Jeannot
    Le 06 Juillet 2016 à 23:29Arthur Jeannot11 / 20

    Sans connaître le groupe, le film était très agréable.

  • avatar risu
    Le 22 Juin 2017 à 11:50risu14 / 20

    Un biopic qui ravira les fans mais qui laissent un peu sur leur faim les cinéphiles.
    Si les acteurs sont bons et le récit plutôt fidèle (quelques loupés quand même), le film manque parfois de rythme, de drames et de rebondissements. La fin qui se veut être touchante n'est pas vraiment bien amenée, trop rapide, pas assez triste.

    Au final, j'aurais préféré un biopic sur Dr Dre uniquement pour que l'histoire se poursuive avec la suite de la collaboration avec Snoop et 2pac, le drame 2pac, l'album 2001, la montée d'Eminem ...

  • avatar Beboups
    Le 01 Janvier 2019 à 18:20Beboups15 / 20

    Fuck dre, vive eazy-e

Equipe du film

Réalisateur

Compositeur

Sociétés de production

Non renseigné

Chroniques de blogueurs (1)

avatar kelyd17 / 20

Des films dans le même genre

Merci à Wess T qui a créé cette fiche