2021

Julie (en 12 chapitres)

Verdens verste menneske

Un film de Joachim Trier
Ecrit par Joachim Trier et Eskil Vogt
Avec Renate Reinsve, Maria Grazia Di Meo, Anders Danielsen Lie...

2 h 00

Comédie dramatique

Norvège NorvègeFrance FranceSuède Suède

0
1
2
3
4
5
6
7
8
2
9
1
10
2
11
2
12
4
13
10
14
12
15
28
16
21
17
19
18
6
19
3
20
2
15,2 / 20112 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

La pire personne au monde
The Worst Person in the World

Date de sortie FR

13 Octobre 2021

1ère sortie festival

9 Juillet 2021
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2021.

Julie, bientôt 30 ans, n’arrive pas à se fixer dans la vie. Alors qu’elle pense avoir trouvé une certaine stabilité auprès d’Aksel, 45 ans, auteur de BD à succès, elle rencontre le jeune et séduisant Eivind.
(Source : Allociné)

211 membres ont vu ce film

104 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (4)

  • avatar Le monstrothecaire
    15 / 20Le 18 Octobre 2021 à 06:52Le monstrothecaire

    Un petit OVNI du monde du cinéma. Ce film est une tranche de vie de 2h, avec de l'humour, des nœuds dans l'estomac, du trash, de la romance... C'est plutôt mignon. Maintenant, vous saurez que renifler les aisselles de quelqu'un peut être une manière de draguer.
    Par contre, pour revenir sur la palme reçue, j'ai trouvé Renate Reinsve assez inexpressive en fait. En terme de jeu d'acteur, j'ai préféré Anders Danielsen Lie et Hans Olav Brenner, plus touchants. =)
    Et je suis d'accord enfin avec les critiques lues sur ce film, à savoir qu'il s'agit de l'histoire d'une femme, vue à travers un regard d'homme, et d'une certaine manière, cela aurait été chouette de voir un peu à quoi ressemblait Julie en dehors de ses relations amoureuses, parce que l'existence ne se résume pas qu'à ça.
    Ça en reste néanmoins un bon film romantique.

  • avatar FaceDeCraie
    16 / 20Le 19 Octobre 2021 à 11:00FaceDeCraie

    Une comédie dramatique tout ce qu'il y a de plus dramatique et comique à la fois. On rit et on pleure pendant deux heures en compagnie de Julie, aidé par l'interprétation majestueuse d'une Renate Reinsve magnétique et solaire.
    J'ai aussi beaucoup aimé la réalisation, qui utilise les différents chapitres pour aller titiller d'autres styles de films en se défaisant par là d'une narration qui aurait pu vraiment plomber le film si elle avait juste été un simple gimmick. Du film de genre avec la "pause" au film érotique avec le somptueux chapitre sur l'infidélité en passant par la comédie romantique bête et méchante dans la 3ème partie... Tout le monde sera servi, peu importe votre obédience !
    Tout ça témoigne aussi d'un réel talent dans l'écriture. Rare sont les films à pouvoir prétendre être fédérateur à ce point sans pour autant donner l'impression de ratisser large sans aucun but. Je suis cependant assez sceptique sur certains thèmes abordés, ainsi que sur la morale du film que je ne suis pas sur d'avoir pleinement comprise.

  • avatar steevenaci
    17 / 20Le 25 Octobre 2021 à 18:39steevenaci

    Julie c’est en douze chapitres le portrait d’une femme de son époque made in 2021, pas plus que ça. Et pourtant c’est un film majeur de cette année, si c’est un portrait de femme trentenaire tout le monde peut s’identifier. Ce que j’ai aimé, c’est que chaque chapitres est différents et fait exprès de passer d’une émotion à une autre. Des chapitres assez courts et deux très longs. J’ai beaucoup aimé le chapitre 2, ce qui ressort beaucoup mais aussi le 5 avec cette magnifique scène où le temps s’arrête, là photographie est incroyable à ce moment. Renate Reinsve est vraiment lumineuse dans ce rôle, une révélation pour beaucoup je pense (l’Oscar après la palme ?)

  • avatar Deadry
    Le 02 Avril 2022 à 18:59Deadry

    Le drame de la vie occidentale post guerre froide. On soulignera l'exposition neutre du propos, laissant chacun construire son impression et faire son constat.

    En ce qui me concerne, je n'ai pas ressenti de "good vibes" dans cette histoire. Mon constat est amer et je me dis que si nous n'avons rien de mieux à nous offrir, je comprends pourquoi l'esprit du temps est au "laissons-nous mourir". J'ai eu pitié de l'errance de tous ces personnages qui, loin d'être poétique, est en fait déprimante et douloureusement proche de la situation de beaucoup de ceux qui sont nés après 1990.

    En ce qui concerne le cinéma, je n'ai rien à redire sur la crédibilité des acteurs et les parti pris de mise en scène, d'autres le font mieux que moi. J'apprécie cette réalisation "clinique" caractéristique des films scandinaves, et je pense que ce film est très bon.

    J'espère que ce dernier conduira ceux qui le verront à essayer de redonner un souffle épique à leur existence, et à dépasser le petit cocon narcissique moderne.

Merci à LN31 qui a créé cette fiche