0
1
2
2
3
4
5
1
6
4
7
1
8
2
9
3
10
4
11
7
12
13
13
10
14
10
15
17
16
4
17
5
18
2
19
20
12,5 / 2085 votes

Détails

Date de sortie FR

25 Mars 2015

Date de sortie BE

25 Mars 2015

Date de sortie US

17 Octobre 2014

Budget

1 M$

Recette mondiale

5.4 M$
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

L'histoire de quatre étudiants noirs, face à une fête sur le thème "afro-américain" organisée par des Blancs, qui dégénère en émeute. (Source : Allociné)

Adapté en série Dear White People

Racisme

236 membres ont vu ce film

175 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (2)

  • avatar bbbernie
    Le 08 Avril 2015 à 21:22bbbernie

    Salut à toutes et à tous, j'ai vu le film en question; effectivement, il a des côtés super intéressants mais aussi extrêmement déstabilisants.

    Il risque un peu d'être victime de son propos (un énième débat sur la place des Afro-Américains) et de sa forme (une satire assez complexe).

    Je m'explique: c'est dur pour beaucoup d'entre nous de se projeter dans la complexité étatsunienne, même si au final, on commence à maîtriser le repli communautaire: il n'a cependant pas été institué dans l'Hexagone, les sources des ressentis ne sont pas les mêmes.

    Deuxio, le film est bien monté, sous forme de tableaux à la Wes Anderson (un panneau coloré avec un titre bien accrocheur), et ça sauve un peu parce qu'il est long au démarrage: les chapitres ne sont pas équilibrés mais globalement, ça se suit plutôt bien passé le premier quart d'heure.

    Enfin, y'a quand même pas mal de références qui échappent au spectateur moyen: parce que historiquement, la France n'a connu que deux ou trois sitcoms afro-américaines marquantes (Arnold et Willy, le Cosby Show, Le Prince de Bel-Air) là où les States en ont connu près d'une vingtaine ou trentaine, d'où le décalage.

    Mais en vrai, le rhytme (et il faut rendre justice au réalisateur, qui fait vivre quatre personnages principaux extrêmement différents) demande une attention soutenue au spectateur et ce n'est pas évident, parce que le film universitaire, c'est comme la série Urgences: on a forcément un préféré, mais la caméra doit tourner autour de tout le monde. D'où une galerie de personnages secondaires assez sympas.

    Pour finir, n'oubliez pas que c'est une satire! On est censés rire ou sourire, mais il ne faut pas prendre ça trop au sérieux. C'est juste difficile de juger sévèrement le premier film d'un jeune réalisateur, avec ses maladresses, surtout sur une société qui nous fascine et nous effraie à la fois. Je reste persuadé que, de bonne foi, ce film de la génération Obama saura convaincre.

  • avatar sajftl
    Le 14 Août 2015 à 00:31sajftl11 / 20

    Bon bah c'était chiant, si chiant qu'il était pénible à regarder, je suis jamais réellement rentré dedans. Film simpliste et finalement inutile qui semble plus narcissique qu'éclairant. Il y a quelques vérités dans ce film mais la plupart des choses sont clichés et exagéré. Bon message, mais cela n'en fait pas un bon film. Enfaîte ça fait passer les blancs pour des abrutis finis qui pense que écouter du Kanye West et jouer au basket ça fait d'eux des noirs et les noirs aussi passe pour des abrutis de mon point vu car on a l'impression qu'ils ne veulent pas évoluer qu'il reste entre eux vu que d'après eux traîner avec des blancs c'est "trahir" la race. Ce qui est drôle c'est que leurs rébellions est mené par une métisse qui s'appel Samantha White c'est le comble. Tout le long du film c'est que du blabla c'était que des discussions interminables qui m'ont fatigué plus qu'autre chose. Bon il reste quand même quelques idées sympathiques et la prestation de Tessa Thompson était passable. Ça m'a rappelé certains films de Spike Lee mais en moins bien.

Sociétés de production

Non renseigné

Chroniques de blogueurs (0)

Des films dans le même genre

Merci à Kimysmile qui a créé cette fiche