0
1
2
3
4
5
6
7
8
3
9
1
10
3
11
3
12
9
13
33
14
63
15
108
16
90
17
51
18
37
19
15
20
6
15,4 / 20422 votes

Détails

Date de sortie FR

18 Août 2021

Budget

13 M$
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

2012.
Les quartiers Nord de Marseille détiennent un triste record : la zone au taux de criminalité le plus élevé de France.
Poussée par sa hiérarchie, la BAC Nord, brigade de terrain, cherche sans cesse à améliorer ses résultats. Dans un secteur à haut risque, les flics adaptent leurs méthodes, franchissant parfois la ligne jaune. Jusqu'au jour où le système judiciaire se retourne contre eux…
(Source : Allociné)

889 membres ont vu ce film

140 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (15)

  • avatar steevenaci
    15 / 20Le 19 Août 2021 à 15:08steevenaci

    J’y suis allé sans vraiment connaître l’histoire profonde, si on a du mal à comprendre au départ l’affaire quand on connaît pas les faits (j’étais très jeune en 2012 et donc je suis passé à côté de cette histoire qui a fait la une) et pourtant même si on juge (ce que le réalisateur nous demande de ne pas faire avant que le film commence), ça nous fait froid dans le dos. On sent bien que c’est un cinéma réaliste avec une réalisation incroyable qui m’a beaucoup fait pensé aux misérables de Ladj Ly. Les acteurs sont tous parfaits les uns que les autres et la tension est présente dans chaque scène, la musique est également très importante.
    Un film choc qui va braquer les Cesars

  • avatar Le monstrothecaire
    14 / 20Le 21 Août 2021 à 07:28Le monstrothecaire

    C'est un bon film, bien réalisé et avec un f*cking bon jeu d'acteur. François Civil m'impressionne, je ne m'attendais pas à ce qu'il soit crédible dans ce genre de rôle. M'sieur Lellouche est juste excellent.
    Par contre, il y a quelque chose qui m'a dérangé tout le long du film, c'est peut-être son aspect politico-engagé pour dénoncer le système et les manques de moyens. Ça m'a donné l'impression d'écouter un manifeste de syndicat policier au message un poil malaisant. "Oui, on deale auprès des gamines, mais c'est pour pouvoir faire notre boulot de flic correctement." J'ai pas envie d'avoir de la compassion pour ces gars-là.
    Il y a aussi des passages du film qui me laissent très dubitatif... Comment un flic qui se retrouve pris au piège dans un guet-apens arrive par miracle à s'en sortir ? Comment trois cowboys débarquent dans une zone de guerre, se font arroser de balles et s'en sortent sans un bleu, là également ? ô_O. Bizarre...
    Bon film, sera sympa à revoir, mais un peu dérangeant quand même.

  • avatar FaceDeCraie
    13 / 20Le 24 Août 2021 à 09:17FaceDeCraie

    Les deux premiers tiers m'ont happé, notamment grâce au jeu des acteurs et à une réalisation de haute volée. L'ambiance est là, et on arrive même à oublier le ton foncièrement à droite que prend le film.
    Mais par contre, cette fin est si poussive... Tant narrativement (c'est clairement de trop et fait retomber le soufflé qui avait réussi à si bien monter jusqu'ici) que moralement (on atteint des sommets de ouin ouin) Bac Nord aurait gagné à expédier son dernier acte.
    Et j'entends que la comparaison avec Les Misérables est tentante et facile, mais Bac Nord n'a pas la moindre once de nuance et ne tente pas de discuter d'une réalité sociale mais plus de faire passer un message pensé par les syndicats de police qu'autre chose. Et c'est franchement dommage.

  • avatar Solaire
    19 / 20Le 02 Septembre 2021 à 23:20Solaire

    Ouin ouin le film est de droite.
    Ce film est exceptionnel

  • avatar Cragger
    Le 05 Septembre 2021 à 16:43Cragger

    @FaceDeCraie : alors ça y est, c’est la Police contre les cités, le réalisateur a sans doute trop caricaturé les deux parties donc le film est à droite ? Tout ceci a dû froisser ta sensibilité et tes beaux principes. Mais peut-être, souhaiterais-tu aller séjourner dans ces lieux de fiction et nous faire part de toute tes bonnes pensées après cela. Pourquoi ce film véhiculerait le message des syndicats ? Et puis, dès le début du film, le spectateur est averti pour justement prendre un peu « de recul », on te dit que les personnages and co sont de la fiction. Alors, laisse nous rêver, le film nous prend aux tripes, la tension est à son comble. Certes le dernier tiers retombe un peu mais pour laisser place à autre chose. N’intellectualise pas tout, prend les choses comme elles viennent. Tout va bien se passer.

    PS: Qu’as-tu pensé du jeune mineur torse poil qui se fait arrêter et embarquer dans la voiture des flics et qui n’arrête pas de les insulter ? Ouf, on se détend, c’est de la fiction FaceDeCraie ! En vrai, il leur conte très probablement de belles histoires en faisant des Alexandrins.

  • avatar z0rr0
    13 / 20Le 18 Septembre 2021 à 22:40z0rr0

    Beaucoup de bruit pour rien .....DECEVANT !

  • avatar Dreadz23
    16 / 20Le 20 Septembre 2021 à 21:13Dreadz23

    J'étais en haleine quasi tout le long ! Ça m'a beaucoup fait pensé aux Misérables sans pour autant en être une copie mais c'est quand même bien à la mode en ce moment les films français sur les quartiers chauds...

  • avatar Deadry
    19 / 20Le 22 Septembre 2021 à 23:32Deadry

    L'archipélisation de la société française analysée par Jérôme Fourquet n'est plus un secret pour personne, et ce film en est un témoignage.
    Il n'est pas le seul, et l'essor de ce type de production est la preuve de la pertinence de l'analyse en question.
    Lorsque l'on a grandi dans un coin tranquille dans une famille de la classe moyenne, rien ne fait sens dans ce film, ce n'est pas le même pays. Lorsque l'on grandit et que l'on apprend, on se rend vite compte de la triste réalité et de l'intensité du décalage entre les îles de l'archipel français.

    Ce film nous interroge non seulement sur le fonctionnement de l'état et sur son rôle dans le maintient (si cela est encore possible) de la paix sociale, mais aussi sur l'état global du pays : quel projet de société pour associer ces îlots nihilistes à un avenir commun ? Sommes-nous condamnés à la guérilla perpétuelle jusqu'à épuisement ? Jusqu'à ce que cela atteigne même la plus profonde campagne ?

    Cedric Jimenez construit ce témoignage avec brio, sans être révolutionnaire dans ses intentions de réalisation, on sent qu'il a bien dirigé ses acteurs et que ceux-ci sont très crédibles et portent le film. L'exposition des faits et la structure narrative sont assez neutres, ce qui permet de prendre du recul sur les faits si notre esprit y est disposé. Bien évidemment ceux qui sont perclus de biais idéologiques mal digérés y verront ce qu'ils voudront y voir, mais cela ne fait que renforcer le message du film à mon sens. Il ne laissera pas indifférent.

  • avatar Benben
    13 / 20Le 04 Octobre 2021 à 16:48Benben

    Bac Nord, le film polémique de 2021, dont le sujet clivant ne peut même pas appeler à débattre tant les parties prenantes sont vent debout pour défendre leur paroisse. Un peu comme pour la réalisation qui alterne entre l'excellent et le mauvais.

    Excellent quand il s'agit de faire monter la tension et de mettre en scène la violence omniprésente d'un monde parallèle à celui de la plupart des citoyens. Mauvais quand il s'agit de filmer des scènes d'action par contre, car la caméra à l'épaule nous transporte immédiatement dans un reportage foireux d'NRJ12 ou W9.

    Les acteurs, trio principal en tête, sont géniaux. On croit en eux, on voit les flics qu'ils sont.

    Concernant le sujet, il est abordé selon la vision des seuls policiers impliqués dans l'affaire, et est donc de fait, biaisé. De plus, l'histoire les victimise à outrance alors que dans la réalité, la trentaine d'agents impliqués ont tous été libérés et ont tous été réintégrés dans les effectifs de la Police Nationale.

    Donc oui, la Police manque de moyens, et tout le monde sait bien que les méthodes qui ont valu à la Bac Nord de Marseille les faits qui leur sont reprochés, sont utilisées depuis longtemps et partout ailleurs. Est-ce que cela constitue une excuse ? Non.

    Je ne pense pas que ce film cherche à faire réfléchir sur la bombe sociale que sont les zones oubliées de la République, et sur les solutions pour désamorcer la situation. C'est simplement un témoignage sur une réalité absurde, mené un peu bas du front.

    Polisse allait bien au delà et était bien plus percutant.

  • avatar sbore
    19 / 20Le 27 Décembre 2021 à 06:29sbore

    Percutant et extrêmement inquiétant pour l'avenir. François Civil crève l'écran.

  • avatar Kiparte
    13 / 20Le 30 Décembre 2021 à 22:11Kiparte

    Assez d'accord avec le commentaire de FaceDeCraie.

    J'ai beaucoup de mal avec toutes les récupérations politiques que ce film a connues, mais j'y suis allé en espérant une bonne surprise, malgré le fait que je me doutais que je n'aimerai pas le message.
    Et bonne surprise il y a eu, en tout cas pendant la première heure. Bordel, ce film a des fulgurances assez dingues. La scène où ils entrent dans la cité a une tension incroyable, et les acteurs portent clairement le film.

    En revanche, je me suis franchement emmerdé sur la dernière demi-heure du film. La rupture de ton pour essayer de partir sur un genre de drame intimiste ne fonctionne pas vraiment, et j'ai trouvé ça franchement mou et peu intéressant.

    Bref, beaucoup de débat autour d'un film qui aurait pu être franchement excellent si sa dernière demi-heure ne venait pas assombrir le tableau, et nous laisser sur un sentiment de... meh.

  • avatar Mijak
    12 / 20Le 04 Février 2022 à 16:34Mijak

    Assez malhonnête, de présenter une version romancée et sentimentaliste pour défendre la BAC, après l'affaire de 2012. Pas qu'il mentent, mais ça influence les opinions sur quelque chose de sensible et de pas clair, et dans une affaire judiciaire je trouve pas ça bien.
    Ils ne parlent pas des fouilles de l'IGPN ds les vestiaires communes et persos qui ont découvert (à la BAC nord spécifiquement) de la drogue et des bijoux, et on voit que les 3 prota interrogés (alors qu'ils étaient bien plus nombreux). Et le fait que tout ça part quand même de dénonciations de gens de cette même BAC.
    "BAC NORD DE MARSEILLE : VOLS, DEALS, ET POLICIERS RIPOUX", sur YT, est assez neutre et intéressant pour avoir une vision d'ensemble.
    Le film ne raconte pas des choses fausses dans ce qu'on peut imaginer que l'IGPN a su, mais il ne parle pas de beaucoup de chose, et il fait totalement l'impasse sur le procès. Là on a l'impression que l'IGPN sortent de nulle part et châtient les gentils en ne comprenant rien.

    Sinon bah, le film est spectaculaire et les acteurs convaincants. Ils jouent super bien j'ai trouvé.
    Mais j'aime pas le parti pris.
    Mais bon, au final l'année dernière c'est cette version qui est ressortie. Ça aurait été étonnant aussi que la justice soit sévère avec les flics. Un film qui doit faire plaisir à Alliance et à tous les droitards, ça fait du grain à moudre.
    (... et dans la réalité, la plupart des flics de l'affaire ont réintégré des BACs dont 2 sont retournés à la BAC Nord de Marseille !)

  • avatar Kyosuke75011
    14 / 20Le 21 Février 2022 à 23:11Kyosuke75011

    Une plongée assez saisissante dans l'envers (ou l'enfer devrait-on dire) du décor. La réalisation et le jeu des acteurs sont très efficaces. On aurait aimé peut-être un peu plus de nuance dans le traitement du sujet, le côté "policiers qui font ce qu'ils peuvent mais sont écrasés par le système" s'avérant un peu trop caricatural pour qu'on accroche complètement

  • avatar AmazingTupperware
    Le 31 Mars 2022 à 18:57AmazingTupperware

    Le film serait sorti dans les débuts d'un quinquennat et non à l'aube d'une élection présidentielle, peut être aurait - il fait moins de bruit ?
    Bac Nord, c'est de la tension pendant 3/4 du film très bien menée ; un film stressant porté par un trio d'acteurs épatant (même Lellouche dont Twitter m'avait vendu un surjeu). Toujours un plaisir de voir Adèle Exarchopoulos tant son visage angélique fascine l'adolescent prépubère en moi.
    Pour ce qui est du fond, c'est compliqué de juger, compliqué de donner un avis sans froisser qui que ce soit. Perso', je n'étais pas au courant de cette affaire (oui je regarde peu la télé) et ça m'a assez passionné sans être surpris par la fin.
    Comme le dit Benben, le film ne cherche pas tellement à appeler les politiques à résoudre le "problème" de certains quartiers plutôt que raconter l'histoire de ces trois flics qui ont voulu bien faire. Pas très subtil mais efficace.

  • avatar Jónatan Stephanson
    19 / 20Le 08 Mai 2022 à 14:31Jónatan Stephanson

    Ça doit faire au moins 15 ans que je n'ai pas vu de film français aussi bon !!

Merci à Disnel qui a créé cette fiche