Fiche complète

2011

L'Apollonide (Souvenirs de la maison close)

Un film de Bertrand Bonello
Ecrit par Bertrand Bonello
Avec Céline Sallette, Jasmine Trinca, Alice Barnole...

2 h 02

Drame

France France

0
1
2
3
4
5
1
6
1
7
2
8
9
2
10
1
11
4
12
10
13
8
14
16
15
10
16
8
17
5
18
1
19
20
2
13,6 / 2071 votes

Détails

Date de sortie FR

21 Septembre 2011

Date de sortie US

25 Novembre 2011

Budget

4 M€
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

À l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s’organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

Maladies/handicap

248 membres ont vu ce film

101 membres veulent voir ce film

Commentaires (2)

  • avatar Benben
    Le 15 Mai 2014 à 09:31Benben13 / 20

    Loin d'être un film qui veut faire de l'audience grâce à des filles dénudées (même si bon... le budget costumes n'a pas du bouffer tout l'argent de la production), on a droit à une très belle et très glauque description du quotidien de l'époque.

    Petit défaut inhérent aux films français, la réalisation peine à trouver un rythme accrocheur sur la première demie-heure, et certains plans fixes semblent interminables.

  • avatar Velisabeth
    Le 27 Novembre 2015 à 16:47Velisabeth17 / 20

    Stylisé, poétique, un casting d'actrice formidable. L'histoire autour de la prostituée au sourire est magnifique. Elle ouvre le bal et le referme.
    Très épatée par Adèle Haenel, elle est géniale, une très bonne découverte.
    Une musique éclectique, qui donne des frissons par moment.
    La tension est palpable mais on ne tombe pas dans la pathos de la femme qui est triste de devoir faire ce métier. Bien sur, elles n'en s'en pas contente à se jetter au plafond mais il y a des moments de calme, de rires, un très grand soutien entre elles. J'ai beaucoup aimé.
    Bravo à toutes les actrices vraiment. Elles font le film et prouvent que la femme n'est pas qu'un simple objet jouet.

Merci à Achranide qui a créé cette fiche