2011

Hara-kiri : Mort d'un samouraï

Ichimei

Un film de Takashi Miike
Ecrit par Kikumi Yamagishi
Avec Eita Nagayama, Koji Yakusho, Hikari Mitsushima...

2 h 08

Drame

Japon JaponRoyaume-Uni Royaume-Uni

0
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
1
11
12
1
13
1
14
3
15
7
16
3
17
5
18
1
19
1
20
15,3 / 2023 votes

Détails

Date de sortie FR

30 Novembre 2011

Date de sortie US

20 Juillet 2012

Date de sortie

15 Octobre 2011

Recette mondiale

5.453 M$

Film en 3D

Disponible en 3D
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

Voulant mourir dignement, Hanshiro, un samouraï sans ressources, demande à accomplir un suicide rituel dans la résidence du clan Li, dirigé par le chef Kageyu. Essayant de décourager Hanshiro, Kageyu lui conte l'histoire tragique d'un jeune ronin, Motome, venu récemment avec la même requête. Hanshiro est traumatisé par les détails horrifiants du sort qui fut réservé à Motome mais il persévère dans sa décision de mourir dans l'honneur. Au moment de se faire hara-kiri, il présente une ultime requête : il désire être assisté dans son acte par trois lieutenants de Kageyu, qui sont absents tous les trois, par une étrange coïncidence. Méfiant et furieux, Kageyu demande à Hanshiro de s'expliquer. Ce dernier révèle ses liens avec Motome et livre le récit doux-amer de leurs vies. Kageyu comprendra bientôt que Hanshiro s'est lancé dans une épreuve de force. Les codes de la chevalerie des samouraïs s'en trouveront bousculés dans leurs certitudes, pour mieux réapparaître dans leur humanité.
(Source : Allociné)

55 membres ont vu ce film

31 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (1)

  • avatar Kiparte
    15 / 20Le 16 Mai 2019 à 23:04Kiparte

    Sans doute pas aussi magistral que l'original, ce remake reste un excellent film et un magnifique hommage à son prédécesseur. Une composition des cadres absolument magnifique, un travail sur les silences très bien travaillé, une gestion parfaite des éléments afin de rendre dynamiques ces longs plans fixes où le spectateur aurait pu s'ennuyer (dans l'original c'était le vent, ici la neige), etc.

    Bref, on sent tout l'amour du réalisateur pour le chef d'oeuvre de 1963.
    Je lui reprocherais toutefois son travail sur les personnages qui m'a beaucoup moins convaincu, ainsi que son manque de subtilité à certains moments. Par exemple, la critique de l'honneur des samouraïs qui en réalité n'est qu'une image, une façade se suffisait à elle-même grâce à l'histoire, ces gros plans sur les membres du clan qui piétinent les chignons de leurs camarades (et donc symboliquement l'honneur des plus valeureux des leurs) m'ont paru de trop et un peu forcés.

    Après, évidemment ça reste un très bon film et un très bon remake comme je l'ai dit. Mais ces quelques défauts le rendent moins convaincant que son aîné.

Merci à gon17 qui a créé cette fiche