Fiche complète

2010

The Dinner

Dinner for Schmucks

Un film de Jay Roach
Ecrit par David Guion et Michael Handelman
Avec Steve Carell, Paul Rudd, Stephanie Szostak...

1 h 54

Comédie

États-Unis États-Unis

0
1
1
2
4
3
4
4
5
7
6
6
7
5
8
3
9
5
10
6
11
3
12
6
13
4
14
4
15
4
16
17
2
18
19
20
8,8 / 2064 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

Le Dîner de cons

Date de sortie FR

10 Novembre 2010

Date de sortie BE

29 Septembre 2010

Date de sortie US

30 Juillet 2010
Fiches IMDb - The Movie DB
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

C'est l'histoire de Tim, un homme auquel presque tout sourit. Seule une chose lui manque pour faire de sa carrière un plein succès : trouver l'invité idéal au dîner annuel organisé par son patron, événement à l'issue duquel celui qui présentera l'invité le plus excentrique à son hôte sera désigné comme le grand gagnant de la soirée. C'est alors qu'il rencontre Barry, un type qui réalise des reproductions d'oeuvres d'art avec des souris...

210 membres ont vu ce film

50 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (5)

  • avatar Phil
    Le 13 Mars 2011 à 15:56Phil15 / 20

    Ce n'est pas du grand cinéma mais les personnages sont très intéressants. Kieran est passionant.

  • avatar Crevette
    Le 26 Novembre 2011 à 10:37Crevette6 / 20

    Bon, j'adore Steve Carell donc forcément, j'ai regardé le film jusqu'au bout. Mais à part quelques trouvailles, c'est juste une pâle copie du film "Le Dîner de Cons".

  • avatar Pieuw
    Le 03 Décembre 2011 à 23:29Pieuw3 / 20

    Tel un excrément pourrissant dans la fosse sceptique du film original.

  • avatar Biobazard
    Le 07 Janvier 2020 à 09:26Biobazard5 / 20

    La genance dans toute sa splendeur

  • avatar Arthur Jeannot
    Le 12 Avril 2020 à 03:04Arthur Jeannot17 / 20

    Je m'attendais à être gêné tout le temps et à détester, et c'était l'inverse : j'ai été gêné quelques fois au début (dommage, mais c'est vite parti dans un bonne direction) mais j'ai adoré

    Je ne savais pas trop si, dans de tels mi-remake, j'aimais bien que "C'est inspiré du Dîner de cons" signifie "C'est un remake (mais pas trop)" : grâce à ce film, je sais que c'est une mauvaise idée, mieux vaut que ça signifie "On reprend l'idée de base du Dîner de con et on fait un film différent" (et c'est pas de mettre un mal de dos au personnage et deux-trois blagues décalquées qui en font un "remake" de "l'original" : on reprend l'idée de base d'un dîner de cons et on fait un film totalement différent).
    (Avantage supplémentaire : ça évite les réactions que l'on a tous de comparer le film à "l'original" : j'ai regardé ce Dinner de manière séparée du Dîner de con comme je regarde n'importe quel film de voyage dans le temps sans comparer à Retour vers le futur. Je ne veux pas voir des blagues refaites : si je veux voir le blague du contrôleur du fisc, je regarde Le Dîner de cons, et si je veux voir d'autre blagues, je regarde The Dinner.)
    Donc j'ai regardé ce film comme un film qui reprend le pitch de base du Dîner de cons et fait une histoire complètement différente, à juger pour elle-même.

    Sur les blagues et la construction de l'histoire, j'ai été gêné au début parce qu'on y va avec les bonnes louches de psychophobie et de sexisme.
    Comme dans le Dîner de cons (peux pas m'empêcher de comparer...), ça se termine en "Finalement, entre le con qui est honnête et veut aider et le moqueur qui ment et finit seul, qui et le vrai con ?" (même si l'ultime scène redérape, hélas), mais de manière plus forte.
    Le Dîner de cons avait pris la direction film intimiste et blagues en huis clos qui en font un très bon film dans cette direction : The Dinner a plus de péripéties et un excellent final, et dans cette direction j'ai adoré ! (2 films différents)
    Si on voyait les tours Eiffel de Jacques Villeret, on pourrait plus se rendre compte que c'est un travail de fou : là, avec ses souris (c'est glauque, certes, et les autres talentueux sont tous montrés comme ayant un réel côté débile par le film ; que les personnages le soient parce que c'est le principe du film oui, mais il y a plein de fois où c'est le film qui nous dit "Ah ah, regardez ils sont vraiment cons", dommage) et son discours sur la créativité, on voit que les vrais cons ne sont pas les certes-à-côté-de-la-plaque mais personnes super sympas et honnêtes mais les puissants qui écrasent les autres.
    Bon, ok, c'est très martelé dans la scène finale ; mais dans ce genre de film, quand on en arrive à la scène finale où "les méchants moqueurs sont punis", on n'est pas là pour faire dans la dentelle, on y va à fond et c'est jouissif.

    Si vous aimez ce type d'humour (oui, de la même manière, ne regardez pas The Shining si vous n'aimez pas les films d'épouvante, vous n'allez pas aimer et ce ne sera pas parce que le film est mauvais) absurde-lourdingue et que vous arrivez à ne pas comparer au Dîner de cons, tentez : perso, j'ai passé un très bon moment !
    (Le seul autre point négatif, c'est que je n'ai pas aimé le personnage de Kieran, à tel point que je me suis demandé au milieu du film si ça n'allait pas bifurquer et qu'il allait finir par l'inviter lui au dîner)

Equipe du film

Réalisateur

Compositeur

Chroniques de blogueurs (0)

Des films dans le même genre

Merci à Merkillia qui a créé cette fiche