Fiche complète

1986

Stand by me : Compte sur moi

Stand by Me

Un film de Rob Reiner
Ecrit par Raynold Gideon et Bruce A. Evans
Avec Wil Wheaton, River Phoenix, Corey Feldman...

1 h 29

AventureDrame

Etats-Unis Etats-Unis

0
1
2
3
4
5
6
7
8
1
9
10
4
11
1
12
5
13
6
14
27
15
37
16
39
17
30
18
10
19
8
20
9
15,7 / 20177 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

Compte sur moi

Date de sortie FR

25 Février 1987

Date de sortie BE

8 Octobre 1987

Date de sortie US

8 Août 1986

Budget

8 M$

Synopsis

Un événement peu ordinaire va marquer la vie du jeune Gordie Lachance. Au cours de l’été 1959, un adolescent a disparu mystérieusement dans l'Oregon. Gordie et ses inséparables copains, Chris, Teddy et Vern savent qu'il est mort pour avoir approche de trop prés la voie ferrée, un train l'a heurtée. Son corps gît au fond des bois. C'est le frère de Vern qui l'a découvert. Les enfants décident de s'attribuer le scoop et partent pour la grande forêt de Castle Rock. Cette aventure va rester pour Gordie et ses trois amis la plus étrange et la plus exaltante de leur vie.

Adapté du livre Différentes Saisons de Stephen King

669 membres ont vu ce film

343 membres veulent voir ce film

Commentaires (11)

  • avatar sebaset
    Le 27 Février 2010 à 01:33sebaset18 / 20

    Trop bien !

  • avatar Sayyadina
    Le 02 Juillet 2012 à 18:52Sayyadina14 / 20

    Très beau film

  • avatar Pieuw
    Le 26 Mars 2013 à 16:12Pieuw19 / 20

    Touchant, drôle et empreint de nostalgie... j'ai beaucoup aimé. Le jeune casting est impeccable, et il y a Wil Wheaton que je n'avais pas du tout reconnu ! Ha, ha.

  • avatar Lyra Sullyvan
    Le 12 Août 2015 à 23:20Lyra Sullyvan15 / 20

    Beaucoup aimé le personnage de Chris. Très beau film :)

  • avatar Pyrrhus
    Le 12 Octobre 2017 à 11:44Pyrrhus

    Très touchant, d'autant plus lorsque l'on connait l'histoire de River Phoenix et que l'on voit son personnage. Le casting est excellent, difficile de reconnaître Wil Wheaton et Jerry O'Connell. Je suis assez surpris que ce soit un Stephen King. Une histoire simple, mais touchante.

  • avatar Janodu74
    Le 22 Mars 2018 à 23:07Janodu748 / 20

    Mouais bof : j'ai souris 2-3 fois, mais rien de transcendant !

  • avatar Pyrrhus
    Le 27 Mars 2018 à 22:52Pyrrhus

    En même temps Janodu74, "Stand by me" n'est pas une comédie. On est sur un aventure drame. Tout l'enjeu principal du film repose sur la quête intérieur de chacun de ces enfants face à leurs problèmes (Obésité, père violent) alors qu'ils partent à l'aventure durant l'été pour retrouver un cadavre ! On est vraiment sur cette idée de quête, de transition, les vacances d'été comme un passage d'un état à un autre.

  • avatar Lady_Blue
    Le 02 Avril 2018 à 00:57Lady_Blue13 / 20

    Les jeunes acteurs sont bons et les musiques extra !
    Par contre, l'histoire est un peu pauvre niveau originalité.

  • avatar Benben
    Le 03 Février 2020 à 10:09Benben17 / 20

    Issu du recueil "Différentes Saisons" qui regroupe quand même sur 4 nouvelles :

    - Rita Hayworth and Shawshank Redemption adapté par Frank Darabont en 1994 avec "The Shawshank Redemption" (Les Evadés)
    - Apt Pupil, adapté par Brian Singer en 1998 dans le film éponyme (avec Ian McKellen)

    Et donc, "The Body" adapté ici en "Stand By Me" par un autre grand nom du cinéma, j'ai nommé Rob Reyner.

    Le casting n'est pas en reste et ne fait qu'abasourdir :
    - Will Wheaton, qui interprètera son propre rôle dans The Big Bang Theory après s'être illustré dans Star Trek TNG,
    - Le regretté River Phoenix qui ici crève littéralement l'écran,
    - Corey Feldman, le légendaire Bagou des Goonies dont la carrière est hélas tombée en désuétude,
    - Jerry O'Connell, AKA Quinn Mallory dans Sliders,
    - Keifer Sutherland, monsieur Jack Bauer,
    - John Cusak encore poupon,
    - Et Richard Dreyfuss qu'on ne présente plus.

    On a donc une affiche 5 étoiles, c'est fort bien, mais est-ce que la réalisation, la photo, l'histoire, le scénario, la musique et toute la panoplie suivent le même mouvement ?

    Diantre, OUI ! L'esprit de la nouvelle est ici fidèlement respecté. Si l'action passe du Maine à l'Oregon, tout le reste suit un script établi par Stephen King dans ses écrits et c'est bien la le plus important. Le rite de passage de l'enfance à l'adolescence en affrontant la mort et en mettant à l'épreuve les liens d'amitié sont les deux axes principaux de "The Body" et on les retrouve ici retranscrits à la perfection.

    Seule l’incrustation sur la scène du train fera aujourd'hui doucement sourire tellement elle semble dépassée, mais elle donne également son ton au film, qui n'est pas du tout ancré dans son époque et décrit une Amérique des années 50 comme seul King sait le faire : simple et crédible tout en étant inquiétante et insouciante.

    Stand By Me c'est aussi la chanson de Ben E. King, qui embellit le générique de fin mais qui se glisse aussi discrètement à plusieurs moments du film. Choix judicieux. Et du coup, je comprends la référence lors de la scène d'ouverture de Final Fantasy XV qui fait également honneur à ce titre (avec une reprise par Florence + The Machine certes).

    Ce voyage à travers les paysages de l'Oregon en compagnie des quatre compères s'avère donc être une petite merveille de cinéma, pleine de bons et beaux sentiments, et qui parlera certainement à celles et ceux qui ont eu la chance de grandir en dehors des grandes villes et/ou qui ont pu passer de longues journées d'été à gambader dans la pampa avec les copains.

  • avatar Franz26
    Le 04 Février 2020 à 08:05Franz2615 / 20

    "ou qui ont pu passer de longues journées d'été à gambader dans la pampa avec les copains" la carrière underground chez la vieille emmurée de BLV ça compte comme rite de passage macabre ? Vu les seringues et autres trucs louches sur place + les skined imaginaires de feu Kazuo, je pense que oui ! xD

  • avatar Benben
    Le 04 Février 2020 à 09:48Benben17 / 20

    On était déjà trop vieux à l'époque, mais l'endroit aurait facilement pu servir de décor pour une histoire de Stephen King ! C'était plus une virée dans la Roumanie de Ceaușescu que dans la pampa aussi... mais le jury valide !

Merci à Phil qui a créé cette fiche