Fiche complète
0
1
2
3
4
1
5
2
6
2
7
1
8
1
9
7
10
16
11
8
12
31
13
6
14
15
15
7
16
3
17
3
18
1
19
1
20
1
12,0 / 20106 votes

Détails

Date de sortie FR

5 Septembre 1990

Date de sortie BE

5 Septembre 1990

Date de sortie US

22 Juin 1990

Budget

35 M$
Fiches IMDb - The Movie DB
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

La criminalité fait rage à Détroit et la police ne sait plus où donner de la tête. Vient s'ajouter à ce fléau une nouvelle drogue, le Nuke, qui commence à proliférer dangereusement au sein de la population... Le maire, qui a endetté sa ville, va devoir laisser une puissante organisation, l'OCP, prendre le contrôle de la cité s'il ne parvient pas à rembourser la dette qu'il a contractée auprès de la firme... Robocop, un policier construit à partir du corps du défunt agent Murphy et de composants électroniques hautement sophistiqués, essaie tant bien que mal, de faire respecter la loi avec l'aide de sa coéquipière.

Ce film fait partie de la saga

707 membres ont vu ce film

42 membres veulent voir ce film

Commentaires (3)

  • avatar Janodu74
    Le 03 Février 2014 à 19:26Janodu7412 / 20

    Qu'est-ce que c'est mal réalisé!
    Le combat des 2 Robocops semble avoir été tourné par Ray Harryhausen tellement c'est mauvais!

  • avatar Sammy
    Le 13 Mai 2014 à 19:20Sammy15 / 20

    En dehors de la plupart des effets spéciaux, l'animation du 2éme robocop, des "magnifique" drapeau de l'OCP et quelques truc, le film est pas mauvais.

    Mais bon c'est ça d'avoir pris Miller au scénario ^^'.

  • avatar Kyosuke75011
    Le 07 Octobre 2020 à 00:11Kyosuke7501110 / 20

    Film très contrasté sur lequel on a du mal à trancher. D'un côté, il prolonge de façon intéressante la réflexion ébauchée dans le 1er Robocop sur le rapport de l'homme au robot et le rapport de la société à la violence et au maintien de l'ordre, la critique de l'emprise privée sur le bien public, dans le même esprit décalé et d'autodérision. Très décrié, le choix de faire d'un gamin de 12 ans le chef d'un gang de trafic de drogue - et au passage voir de nombreux enfants sombrer dans la délinquance dans une sorte de dystopie amorale - est sans doute symboliquement l'une des idées les plus subversives et brillantes du film. Pour le reste, il est affligé des mêmes maux que le 1er, en pire: manichéisme des personnages par ailleurs peu fouillés (que dire du maire de Detroit !), jusqu'à la caricature, goût extrême pour le gore qui n'apporte pas grand chose et au contraire affaiblit le propos du film, effets spéciaux qui ont terriblement vieilli, voire qui font tourner certaines scènes au kitsch et au burlesque. A cela s'ajoute la touche spécifique de Kershner: réalisation assez faible et scénario bourré d'invraisemblances

Equipe du film

Réalisateur

Compositeur

Producteur

Sociétés de production

Chroniques de blogueurs (0)

Des films dans le même genre

Merci à Franz26 qui a créé cette fiche