Fiche complète

2004

Ocean's 12

Ocean's Twelve

Un film de Steven Soderbergh
Ecrit par George Nolfi
Avec George Clooney, Brad Pitt, Matt Damon...

2 h 05

ComédieAction

Etats-Unis Etats-Unis

0
1
2
2
3
1
4
5
1
6
2
7
4
8
11
9
10
10
20
11
49
12
93
13
104
14
142
15
90
16
58
17
29
18
9
19
3
20
9
13,5 / 20637 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

Le retour de Danny Ocean (Canada)

Date de sortie FR

15 Décembre 2004

Date de sortie BE

22 Décembre 2004

Date de sortie US

10 Décembre 2004

Budget

110 M$

Synopsis

Cela fait trois ans que les onze du gang de Danny Ocean ont effectué le braquage historique des trois plus gros casinos de Las Vegas. Depuis, ils se sont dispersés dans la nature avec l'intention de mener une existence honnête. Malheureusement, un mystérieux voleur français du nom de Francois Toulour, alias Le Renard de la Nuit, désireux de montrer qu'il est plus doué qu'eux, va ébruiter leurs noms auprès de Terry Benedict. Celui-ci leur laissera deux semaines afin de rembourser l'argent qu'ils lui ont volé plus les intérêts (en tout 198 millions de dollars). (Source : Wikipédia)

Ce film fait partie de la saga

5343 membres ont vu ce film

371 membres veulent voir ce film

Commentaires (2)

  • avatar Lexounet
    Le 13 Septembre 2010 à 17:33Lexounet15 / 20

    Malgré un bon Vincent Cassel, cet opus n'est pas à la hauteur du premier.

  • avatar Mca
    Le 24 Juin 2016 à 17:00Mca10 / 20

    Aux premiers abords, je le trouve mieux que le premier opus. Cependant, le scénario, au demeurant fort intéressant dans son processus (qui est donc, que paradoxalement aux fondamentaux de la série: donc la représentation d'un grand braquage historique; ici rien de tout ça, mais plutôt une constante grande arnaque opérée contre les protagonistes, et symétriquement contre le spectateur aussi), part tout de même un peu en vrille à certains moments, et la réalisation pas assez posée n'aide pas.
    Pourtant j'y ai vu des choix intéressants. Un seul exemple: Benedict (à qui Andy Garcia a rajouté le petit grain de folie, le petit je ne sais quoi qu'il lui manquait avant, même si ça reste perfectible évidemment) lors de sa première apparition dans le film paraît ridiculement impuissant, il ne provoque aucune terreur; on l'aperçoit du point de vu de Tess, à travers la vitre. Aucune musique appuie son arrivée, pas de plan sur son visage, pas de jeux de lumières pour provoquer sur lui une ombre menaçante, on dirait presque un voisin qui vient venir dire bonjour. Et on comprend par la suite que c'est complètement intentionnel: Benedict n'est ici pas une menace directe, à vrai dire il vient en "paix", pour proposer un contrat bien évidemment bien fourbe qui place une épée de Damoclès sur tous les vétérans du Braquage de Vegas. Et par la suite, le film reprend la séquence du premier volet, mais où cette fois-ci, c'est Benedict, qui dans une forme de vengeance, embauche chacun des anciens membres contre leur gré.
    Mais juste, ça s'éparpille trop au bout d'un moment, et le film tombe ainsi dans son propre piège. Dommage aussi, car David Holmes, accompagné de quelques autres morceaux, signe encore une BO de très bonne facture.

Equipe du film

Réalisateur

Scénariste

Compositeur

Chroniques de blogueurs (0)

Des films dans le même genre

Merci à baba qui a créé cette fiche