Détails

Date de sortie FR

21 Avril 2010

Date de sortie BE

5 Mai 2010

Date de sortie US

30 Septembre 2011

Budget

2 M€
Fiches IMDb - The Movie DB
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

Serge Pilardosse vient d'avoir 60 ans. Il travaille depuis l'âge de 16 ans, jamais au chômage, jamais malade. Mais l'heure de la retraite a sonné, et c'est la désillusion : il lui manque des points, certains employeurs ayant oublié de le déclarer ! Poussé par Catherine, sa femme, il enfourche sa vieille moto des années 70, une " Mammut " qui lui vaut son surnom, et part à la recherche de ses bulletins de salaires. Durant son périple, il retrouve son passé et sa quête de documents administratifs devient bientôt accessoire...

332 membres ont vu ce film

71 membres veulent voir ce film

Commentaires (6)

  • avatar vaan38
    12 / 20Le 13 Décembre 2010 à 10:15vaan38

    Certe c'est spéciale, mais c'est un bon film. Adepte de cinéma d'action, évitez ^^ Depardieu livre une superbe prestation, et c'est presque un beau film pour la liberté. Spéciale mais a voir ! ( Je suis pret a parier que il y aura bientot un commentaire "Quelle grosse bouze ! " )

  • avatar ULTIM4TUM
    14 / 20Le 18 Avril 2013 à 21:37ULTIM4TUM

    j'aie toujours apprécié ce jeu d'acteur de la part de Depardieu , certes le film est spéciale mais aussi marrant a voir :)

  • avatar Asteroid
    Le 19 Juin 2013 à 22:36Asteroid

    "Quelle grosse bouze" :D Non pas encore vu mais je m'y apprête !

  • avatar Sammy
    15 / 20Le 11 Novembre 2014 à 18:55Sammy

    "Tu penses qu'une maigrichonne ça rentre dans un sac de gravats de 120 litres ?"

    "J'ai fais un cv avec du pq et le sang de mes règles."

  • avatar Mr K
    17 / 20Le 25 Mars 2015 à 22:26Mr K

    Très beau, drôle et sensible. Un petit bijou. :)

  • avatar AmazingTupperware
    Le 13 Mars 2022 à 13:30AmazingTupperware

    Kervern et Delépine égratignent le monde du travail et sa sortie en dressant le portrait d'un Gérard Depardieu en toute retenue, touchant dans ses démarches d'abord administratives avant d'être spirituelles. Le rythme est donc particulier, l'ennui peut poindre le bout de son nez aux spectateurs les plus réfractaires à ce style de cinéma, dont je fais malheureusement parti. Le voyage est appréciable donc mais la route semble parfois longue. La B.O. de Gaëtan Roussel, toute douce, accompagne joliment le tout.

Merci à gon17 qui a créé cette fiche