0
1
3
2
4
3
1
4
1
5
3
6
8
7
10
8
12
9
5
10
30
11
15
12
37
13
44
14
66
15
79
16
65
17
47
18
14
19
10
20
5
13,6 / 20459 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

Ennemi

Date de sortie FR

27 Août 2014

Date de sortie US

9 Janvier 2014
Fiches IMDb

Synopsis

Adam, professeur d'histoire, mène une vie terne avec sa petite amie. Un jour, il aperçoit son sosie parfait dans un film. Perturbé et stressé, il enquête alors sur l'identité et la vie de ce mystérieux double, et essaye d'entrer en contact avec lui... (Source : wikipedia)

Adapté du livre L'autre comme moi de José Saramago

1259 membres ont vu ce film

597 membres veulent voir ce film

Casting

Commentaires (30)

  • avatar Ivy_quinn
    Le 19 Mars 2014 à 05:31Ivy_quinn19 / 20

    Wow... J'ai rarement été aussi retournée par un film. Vous savez, ce genre de moments où on reste assis dans la salle pendant 5 bonnes minutes à se demander "mais qu'est ce que je viens de voir exactement ?" Bah, Enemy, c'est ça. Techniquement, c'est un film splendide, super oppressant grâce aux plans, aux couleurs et à la musique, on passe 1h40 à se demander ce qu'il va se passer, et à la fin du film, on n'a rien compris, mais on sait qu'on vient de voir un chef d'oeuvre. J'adore ce genre de films auxquels on comprend absolument rien au premier abord, mais qu'on se repasse dans sa tête pendant des heures après en élaborant des théories folles et en essayant d'interpréter chaque petit morceau.
    Alors non, je n'ai pas encore compris le film, mais c'est définitivement un des meilleurs films que j'ai vus depuis un bon bout de temps.

  • avatar Hollow
    Le 21 Avril 2014 à 11:30Hollow18 / 20

    Ca faisait longtemps que je n'étais pas resté aussi captivé devant un film !

    Et cette fin ! FRISSONNANTE !

    Alors oui ce film ne remportera pas unanimité car ce n'est pas un film "grand public", un conseil, ne lisez pas le synopsis Allociné mais celui d'imdb

    "A man seeks out his exact look-alike after spotting him in a movie." et lancez-vous !



    Seul petit bémol du film, Mélanie Laurent... Sinon l'ensemble est maitrisé, Jake Gyllenhaal impécable ! Un chef d'oeuvre à n'en pas douter !
    Et je rejoins complétement l'avis d'Ivy_quinn, tout a un sens ! Après le générique de fin, impossible de ne pas tenter de déchiffrer tout les dialogues, les scènes qui paraissent anodines, d'élaborer des théories etc...

    Non encore une fois ! Grandiose !

  • avatar Benben
    Le 30 Avril 2014 à 09:26Benben14 / 20

    Mais... heu... argh... que... hein... WHAT !!? En dehors de l'aspect visuel qui à lui seul vaut le détour tant il est oppressant, accompagné par une bande son à faire psychoter Hannibal Lecter, autant dire qu'on sent la maîtrise de ce côté là.

    Vient ensuite l'histoire... Et là... pour le moment je dois avouer que je n'ai pas tout compris ! Du coup, difficile de se faire un avis : soit c'est du pur génie, soit c'est complètement barré et sans logique.

    On peut au moins porter au crédit d'Enemy qu'il oblige à se repasser mentalement les scènes et les dialogues pour essayer de se souvenir d'un petit détail qui expliquerait le pourquoi du comment, preuve que le film est marquant.

    Du coup...

    [spoiler]

    - Adam possède une moitié de la photographie qu'il retrouve dans l'appartement d'Anthony : ce qui prouve qu'il s'agit en fait d'un seul et même personnage ? La cicatrice tend à renforcer cette thèse.
    - Mais un seul des deux personnages a une marque d'alliance sur son annulaire... Argh !!!
    - Quid de la métaphore avec les tarentules ? On voit bien une forme de toile d'araignée dans la vitre brisée de la voiture d'Anthony/Mary. Les araignées tissent leurs toiles sur la ville (quelques métaphores bien placées le démontrent, comme les câbles électriques, et on voit aussi une araignée géante arpenter la ville), et le totalitarisme, dénoncé par Adam, pourrait être personnifié par les araignées du coup. Pour cacher le fait que le peuple vit dans un état totalitaire, il y a des divertissements (or, Adam n'aime pas les divertissements). Anthony est un acteur et fait donc partie du système de divertissement totalitaire. Anthony serait donc une... araignée ? L'araignée que l'on voit à la fin serait le bébé dont Helen accouche ?
    - Le collègue d'Adam qui lui propose, comme par hasard, de voir LE film dans lequel il va découvrir Anthony.
    - Helen reproche à Anthony de l'avoir trompée par le passé : fait-elle référence à sa relation avec Mary, qui serait donc la maitresse d'Anthony ?
    - L'accident est-il une métaphore de la fin de la relation Adam/Mary lorsqu'elle découvre qu'il est en fait marié ?

    [/spoiler]

    Bref, pas mal de questions auxquelles je n'ai pas de réponse définitive, de quoi foutre le cerveau en l'air. Cela dit, la phrase du début du film "Chaos is order as yet undeciphered" est tout à fait justifiée ^_^

  • avatar Hellow Submarine
    Le 30 Avril 2014 à 18:27Hellow Submarine14 / 20

    J'adore aussi ce genre de films qui amène son lot de surprises et de questionnements. Un film pour se retourner le cerveau...! C'est parti pour une chasse aux indices...
    Jake Gyllenhaal est juste excellent dans cet exercice de "double", c'est foufou comme film et la fin m'a laissé perplexe quelques minutes mais après avoir lu tes remarques Benben (dont certains trucs que j'avais remarqué), j'ai une envie : le revoir.
    Le seul truc qui m'a dérangé moi, c'est cette image sepia x_x

  • avatar Fake
    Le 11 Mai 2014 à 22:10Fake17 / 20

    Avant de commencer, je m'excuse pour ce pavé. J'ai une interprétation très claire dans ma tête que j'ai envie de partager, parce que je pense que ce film est un chef d'œuvre, mais qui est difficile à expliquer vu la complexité du film, du coup, pavé.

    Après l'excellent Prisoners, un de mes films préférés de l'année dernière, Denis Villeneuve revient avec Enemy, toujours avec Jack Guillenhal, un thriller hypnotisant et très complexe. Pourtant on ne sent pas cette complexité tout de suite, on a pas l'impression d'être perdu, on pense qu'à la fin tout va prendre sens et se remettre en place. Qu'il y aura un twist et qu'on va se dire "aaaaaaah, c'était donc ça !", sauf que pas du tout. Quand la fin, super flippante, arrive, on réalise qu'on rien pigé en fait. J'ai donc relancé le film tout de suite après, et je me suis arrêté sur chaque indice qui est laissé, et il y en a pleins, pour essayer de dénouer tout ça et je pense avoir réussi à cerner le film mais j'y reviendrai en spoiler. La réalisation n'a rien spécial à par ce ton jaunâtre, les toiles d'araignée cachées partout et les moments WTF. C'est réalisé façon film indépendant mais je pense que c'est voulu, l'ambiance, la lenteur et la sobriété font partie intégrante du truc. Ça n'aurait pas été pareil avec des effets de style à tout va. Les acteurs sont tous bons, même Mélanie Laurent, elle ne dit pas grand chose ça doit aider. Voilà, je vais maintenant passer en spoiler pour essayer d'expliquer mon interprétation : [spoiler] à mon avis, Adam et Anthony sont une seule et même personne qui souffre d'une sorte de dédoublement de personnalité et qui a quitté sa femme enceinte pour une maîtresse mais fini par se remettre avec elle. Les éléments qui mènent à cette conclusion :

    - d'abord le fait que la femme de Anthony le soupçonne d'être au téléphone avec une femme, lui disant "are you seeing her again" nous indique, en plus du fait que le film commence sur lui dans une espèce de sexe club, qu'il a été infidèle dans le passé et que visiblement c'est quelqu'un qui a peur de s'engager.

    - quand le femme d'Anthony va voir Adam à l'école ou il travaille, elle est bouleversée. Mais pourquoi ? Le fait de voir un sosie, aussi ressemblant soit-il, n'a rien de bouleversant alors pourquoi ça la met dans cet état ? Parce qu'elle réalise que sont mari a complètement basculé dans sa deuxième personnalité au point de ne même plus la reconnaître. Il y a un autre indice dans cette scène : quand leur conversation est finie, elle prend son téléphone et appelle Anthony qui décroche pile au moment ou Adam sort du champs. Impossible que ce soit un hasard.

    - Dans la scène suivante la femme d'Anthony est chez elle, toujours bouleversée, quand Anthony rentre "d'un jogging" et ce plains qu'il n'y ai plus de myrtilles bio. Elle est sur le canapé, effrayée, il lui demande ce qu'il se passe et elle lui répond "i think you know"...

    - l'indice suivant c'est la scène ou Anthony suit Mélanie Laurent jusqu'à son travaille. Comment il a su où Adam habitait ? À aucun moment il lui donne l'adresse quand ils se sont rencontrés et pourtant il est là. Cette scène fini par un plan de Anthony plongé dans ses pensées sur une chaise à côté de sa femme endormie sur le canapé. Ce qui laisser penser que toute la scène s'est en fait passée dans sa tête. De là, on va dire que toutes les scènes entre Anthony et Mélanie Laurent sont dans sa tête (c'est important pour la suite).

    - et puis il y a la scène la entre Adam et sa mère. Il lui explique la situation et elle lui dit "la dernière chose d'ont tu as besoins c'est de rencontrer des homme étranges dans des chambres d'hôtel, tu as assez de problèmes à rester avec une seule femme n'est ce pas ?!" (Comme Anthony, Adam est un infidèle) elle lui propose des myrtilles mais il lui dit qu'il n'aime pas ça. Elle répond "bien sur que si"... ensuite elle lui dit "tu as un travail respectable, un bel appartement, tu devrais oublier cette fantaisie d'être un acteur " qu'elle dise que son appartement est beau alors que de ce qu'on a vu il est vide, prouve qu'elle parle de l'appartement d'Anthony, qui lui est classe, et qu'elle mélange Anthony et Adam puisqu'elle dit aussi qu'il a un travaille respectable. D'ailleurs, comme Anthony aurait pu se payer un tel appart avec une carrière de figurant ? Après cette scène on peu facilement conclure que Adam est un prof d'histoire qui rêve d'être acteur et a tenté de se lancer là dedans sans succès. Et Anthony disparaît.

    - ensuite il y a la scène ou Anthony dit à Adam qu'il va emmener sa copine en rendez vous puis "disparaître de sa vie". À ce moment là, ce qu'il se passe, c'est que Adam commence une guerre avec son subconscient pour se débarrasser du mauvais côté de sa personnalité et reprendre sa vie (avec sa femme enceinte). Quand Anthony part, Adam décide d'aller chez Anthony, c'est le moment ou il décide de retourner à sa vraie vie. Il arrive à rentrer et semble totalement perdu, comme si il n'avait jamais été là, pendant que Anthony emmène Mélanie Laurent (dans sa tête comme on a dit plus haut). Dans l'appartement il retrouve la photo déchirée en deux qu'il avait chez lui sauf qu'elle est entière et la personne à coté lui est la femme d'Anthony. Quand elle rentre, il essaye de se comporter comme si il était à sa place. Au même moment Anthony fait rentrer Mélanie Laurent dans une chambre d'hôtel. Adam, nerveux, se met au lit avec sa femme, elle se blotti contre lui et lui dit "tu as passé une bonne journée à l'école ?"... Pendant ce temps, Anthony et Mélanie sont en pleine action quand Mélanie réalise qu'il a une marque d'alliance et pique une crise. Simultanément, Adam se réveille avec sa femme femme. C'est vraiment pas anodin que tout ça se passe au même moment. Anthony raccompagne Mélanie qui ne veut plus rien avoir à faire avec lui pendant que Adam est plongé dans ses pensées et pleure, sa femme vient à coté de lui et le réconforte. Pendant cette scène, plus Adam et se femme se reprochent, plus ça dégénère entre Anthony et Mélanie (dans la tête de Adam) il est entrain d'en finir avec son double imaginaire et retourne à sa vraie vie. Jusqu'à ce qu'il embrasse son épouse pendant que Anthony et Mélanie meurent dans un accident.

    Mais ce qu'on se demande le plus après avoir vu ce film c'est ce que veulent dire ces putains d'araignées et ces toiles cachées partout, des files électriques du tram aux éclats de la vitre de la voiture accidentée. Les araignées représentent les femme : Adam a peur de s'engager, de perdre sa liberté, il a peur d'être pris dans les toiles d'une araignée. La première araignée géante qu'on voit sur la ville apparaît tout juste après la scène avec... Sa mère, sa mère est cette araignée géante qui dicte (comme dans dictateur) sa vie. La dernière araignée qu'on voit c'est le dernier plan du film, elle colle les miquettes la première fois mais quand on revoit la scène, on se rend compte qu'elle est effrayée, elle se replie contre les murs à la vue de Adam. Adam est un écraseur d'araignées, il trompe les femmes et les fait souffrir. Du coup quand elle le voit, elle a peur. Comme je disais la premier fois c'est vraiment flippant mais revoir cette scène avec cette interprétation, et en imaginant sa femme terrifiée, c'est vachement émouvant.
    [/spoiler]

    Prisoners est un de mes films préférés de 2013, celui ci sera clairement dans mon top 10, c'est donc officiel je suis un grand grand fan de Denis Villeneuve !

  • avatar Hollow
    Le 14 Mai 2014 à 18:36Hollow18 / 20

    J'ai frissonné en lisant ton interprétation Fake !

    De toutes les interprétations que j'ai pu lire sur le net j'ai l'impression que tu as vraiment compris le film, mais plus que la plupart des gens (plus que moi par exemple), là où l'on peut démonter les interprétations des autres à cause de [spoiler] la métaphore de l'araignée et des toiles représentant l’état autoritaire [/spoiler], la tienne est juste.. Parfaite !

    Je me le remate de soir, ou dans la semaine du coup !

    Non vraiment bravo !

  • avatar Garichigo
    Le 14 Mai 2014 à 20:37Garichigo17 / 20

    Pareil qu'Hollow vis à vis de Fake.

    J'adore ton interprétation et elle me semble parfaite, solide!

    Je vais de ce pas me le refaire!

  • avatar Fake
    Le 23 Mai 2014 à 02:23Fake17 / 20

    Wow, merci les gars ça fait plaisir !

  • avatar Doryan
    Le 26 Mai 2014 à 10:44Doryan16 / 20

    Vous avez l'art de donner envie les mecs. Va vite falloir que je visionne ce long métrage.

  • avatar Pieuw
    Le 21 Juin 2014 à 00:35Pieuw16 / 20

    Superbe thriller psychologique mindfuck, qui ne part pas trop loin dans les métaphores incompréhensibles et ne laisse donc pas un sentiment de frustration trop important à la fin (même si la dernière scène laisse un peu dubitatif...)
    J'étais à peu près raccord avec Fake, il me manquait juste la signification des araignées et je dois dire que son interprétation fait mouche !

    [spoiler] Du coup je comprends juste pas pourquoi, au début, c'est une femme qui écrase l'araignée alors que selon la logique de cette interprétation ce devrait être Adam, ou du moins un homme. [/spoiler]

  • avatar Larly
    Le 25 Juin 2014 à 01:01Larly19 / 20

    Ce film est extraordinaire ! Un énorme coup de cœur. Jake Gyllenhaal est un super acteur, je l'ai découvert avec Prisoners où il était parfait, il l'est d'autant plus dans ce film, j'ai vraiment eu l'impression qu'il y avait deux personnes totalement différentes, jeu d'acteur génial !

    Merci à Fake pour son interprétation qui m'a permis de mieux comprendre ce film, je pense que tu as vu tout juste.

    Pour répondre à Pieuw, [spoiler] si c'est une femme qui écrase l'araignée dans le sexe club, c'est parce que justement les femmes de cet endroit sont, en quelque sorte, des prostituées qui n'ont aucun amour propre. Cette femme est donc une écraseuse d'araignées qui fait du mal à l'image des femmes...
    L'autre interprétation serait de dire que les araignées sont des femmes pour Adam et les hommes en général, comme l'a expliqué Fake, mais aussi des hommes pour les femmes. De ce fait, la femme écrase l'araignée car, comme Adam, elle ne veut pas perdre sa liberté et ne veut pas s'engager... Les deux se tiennent.
    [/spoiler]

  • avatar Doryan
    Le 06 Juillet 2014 à 23:24Doryan16 / 20

    Excellent film et merci à Fake pour ton analyse même si j'avais à peu près compris avant de te lire mais j'avoue que tu utilises des mots justes!
    Pour répondre à Pieuw et en complément de Larly : [spoiler] Adam écrase les araignées (les femmes) car elles représentent l'enfermement, l'engagement. Il écrase la symbolique de la fidélité. Les prostituées écrasent le même concept, une prostituée par définition est l'antithèse de la fidélité, elles sont tentations et peuvent être comparées à des maitresse. Leur boulot consiste indirectement à "écraser des araignées" ;) [/spoiler]

    Désolé si ce n'est pas très clair mais dans ma tête ça l'est ahah. En tout cas, je vais suivre de très près Denis Villeneuve maintenant !

  • avatar chatiment
    Le 31 Août 2014 à 01:12chatiment15 / 20

    j'ai vu ce film mais je suis toujours en train d'essayer de le comprendre depuis 8h déjà....des effets d'images...top... une musique qui fait bien son rôle pour un thriller psychologique... Jake est vraiment bien.... un quasi huit clos...lent certes mais tellement bien réalisé... un très bon film...
    me reste qu'à essayer de trouver des explication sur le web pour éclaircir certaines incompréhension

  • avatar FaceDeCraie
    Le 02 Septembre 2014 à 08:04FaceDeCraie17 / 20

    WOOOOOW. Mais quel film... Et merci à Fake pour cette interprétation, elle colle parfaitement au film.

    Sinon ba... Bon dieu que c'est rafraichissant ! on n'est plus habitué à voir des films comme ça, à la croisée de Cronenberg et de Lycnh (les références sont d'ailleurs nombreuses). Et franchement, Villeneuve n'a pas à pâlir devant les deux maitres. La réalisation ultra maitrisée colle les chocottes de A à Z, comme tonton David le fait si bien. Si l'ambiance de ce film est aussi incroyable, c'est grâce à la bande son : tour à tour minimaliste ou pompeuse, elle nous plonge dans le film sans y trouver aucune opposition.

    Un film à voir (et à revoir une seconde fois je pense).

  • avatar andywayne
    Le 06 Septembre 2014 à 02:02andywayne16 / 20

    Ton interprétation Fake est incroyable! Avoir réussi a comprendre tout ça chapeau!

    Denis Villeneuve est très fort

  • avatar Leelo
    Le 08 Septembre 2014 à 21:57Leelo15 / 20

    Aaaah qu'est-ce que ça me rassurait de savoir qu'il y aurait une explication bien menée en rentrant parce que pendant tout le film, je me suis demandée où ça allait! Si l'essentiel de l'idée était plus ou moins comprise à la fin, il n'en reste pas moins que l'interprétation des détails est impressionnante alors merci pour ce pavé, ce fut bien enrichissant =D

  • avatar MLT
    Le 12 Septembre 2014 à 14:46MLT5 / 20

    Alors j'ai regardé ce film sur les conseils de mon ami Larly, qui a d'ailleurs posté un commentaire plus haut. Et je dois dire que malheureusement je suis passé à côté. Pour apprécier pleinement un film d'ambiance il faut rentrer dedans, ce ne fut pas mon cas. J'ai trouvé l'ensemble très lent et pas assez captivant. Ça m'embête d'être le premier à commenter le film en lui mettant une note aussi basse mais je préférais être honnête.
    Le gros problème c'est que sans les explications présentes dans les commentaires ci-dessus (mention spéciale à celui de Fake), je n'aurais rien compris à l'intrigue. C'est dommage car une fois expliqué, le film devient passionnant. Toutefois, même si j'aime bien les intrigues compliquées, je trouve cela dommage que l'on ne puisse pas comprendre tout seul le film lors du premier visionnage. Pour cela que ma note ne peut être plus haute.

  • avatar Psilone
    Le 13 Septembre 2014 à 22:02Psilone18 / 20

    Et bien je suis 100% d'accord avec toi Fake.
    C'est exactement ce que l'on s'est dit en sortant du film (après l'heure de " punaise....la baffe " ) Je suis un gros gros fan de Prisoners, alors forcément on a fait la route vers Enemy (et autant dire 1 h 30 d'ici, quand même. :') )

    Et bien je reviens avec des envies plein la tête, des plan plein les mirettes, un Jake Parfait dans ce double rôle, bref, conquit!

    Je tiens à souligner ici le jeu d'acteur de Jake Ghyllenhaal.
    En effet je ne sais pas si vous avez déjà eut affaire à un vrai Schizophrène, ni si le rôle est réellement voulu dans ce sens, mais moi, ça m'a choqué. ( pour avoir déjà et connaître encore de vrais Schizophrènes )
    - Le regard
    - La posture
    - Les troubles des souvenirs
    - Les problèmes de discussion [spoiler] Notamment le "Je suis désolé, quand je m'énerve je ne sais plus ce que je dis (je n'ai pas le script exact en tête, mais vous voyez où je veux en venir [/spoiler]

    Tout cela vient appuyer à coup de marteau sur la thèse de Fake, auquel je dis " Bravo" car très bien écrit et retranscrit!

  • avatar kelyd
    Le 14 Septembre 2014 à 12:36kelyd15 / 20

    'avais adoré Prisoners, et ce film m'intéressait depuis quelques temps, j'ai donc passé le pas ;)
    J'aime beaucoup ce genre de cinéma avec des situations étranges ou tout est surnaturel en restant dans quelque chose de simple. J'ai beaucoup aimé le film en général mais ce qui m'a beaucoup déçu c'est la lecture du film après visionnage. Autant j'aime beaucoup les films où tu passes la moitié du film sans rien comprendre et où tout se déchiffre à la fin comme pour Fight Club, Seven ou Sept Vies mais là j'étais légèrement frustré de ne pas avoir tout compris et j'ai même été obligé d'aller regarder sur internet pour comprendre le pourquoi du comment. Du coup, c'est pas à la portée de tout le monde et apparemment je ne suis pas le seul à ne pas avoir tout compris.

    Néanmoins, ça reste un excellent film qui vous retourne le cerveau bien comme il faut et la prestation de Jake Gyllenhaal est toujours au top ;)

    15/20

  • avatar MariaCaramba
    Le 01 Octobre 2014 à 00:46MariaCaramba18 / 20

    Merci à Fake pour l'analyse, je peux enfin dormir en paix.
    Mis à part le côté zinzin de la chose, Denis Villeneuve choisit la combinaison gagnante avec un scénario maîtrisé, une superbe image (notons que l'abus de filtre jaune en est pour beaucoup) et une musique tendue.

  • avatar Sebuts31
    Le 06 Octobre 2014 à 03:14Sebuts3114 / 20

    Un bon film avec une ambiance oppressante un jeu d acteur juste et des métaphores habilement trouvees.

  • avatar Sebuts31
    Le 06 Octobre 2014 à 03:15Sebuts3114 / 20

    Je suis bien d accord avec les interprétations de Fake et Benben aussi....

  • avatar stevou51
    Le 12 Octobre 2014 à 22:43stevou513 / 20

    J'ai détesté ce film, des dizaines de minutes sans dialogue, j'ai décroché un peu (beaucoup en faite) et du coup à la fin je me suis dit que c'est pour ça que je n'avais pas compris le film.
    Mais à vous lire, je vois que je ne suis pas le seul.
    Fake je te tir mon chapeau et je te remercie énormément pour ton explication qui me semble assez logique et probable ! ça me donne presque envie de revoir le film !

  • avatar Cindharta
    Le 13 Novembre 2014 à 15:34Cindharta16 / 20

    J'ai rien compris mais j'ai adoré trop bizarre comme le film quoi!
    Bravo a toi fake ça ma bien aider a la fin du film.

  • avatar kbblily
    Le 19 Décembre 2014 à 03:51kbblily10 / 20

    J'ai trouvé le film sans intérêt, et pourtant d’après le commentaire de Fake, je l'ai bien compris.

  • avatar Shibo
    Le 22 Janvier 2015 à 19:19Shibo15 / 20

    MERCI Fake ! Grâce a toi mon impression est passé de Bof a OUAAAA ! Ton analyse est parfaite et après revisionnage tout colle parfaitement !

    Bref est très bon film même si Prisoners ma plus marqué !
    En tout cas Jake Gyllenhaal est vraiment LE talent du moment pour moi !

  • avatar chronicle
    Le 17 Octobre 2015 à 21:45chronicle

    Merci Fake, tu gères !

  • avatar Gooby
    Le 12 Juillet 2017 à 00:21Gooby16 / 20

    Je suis entrain de lire le livre duquel est adapté le film et je n'ai pas pu m'empêcher de le revoir avant de l'avoir terminé.

    Je l'avais vu 3 fois en un peu moins de deux mois à sa sortie, du coup mon esprit était redevenu quasiment vierge.

    Pour moi la grosse erreur du film c'est l'intervention physique de la mère. Toute la solution est servie sur un plateau à mi-parcours du film en l'espace de 30 seconde. Et quand bien même, le ton et l'ambiance font rapidement comprendre [spoiler] qu'il ne s'agit pas d'un film fantastique, on se doute dès le début que l'on a affaire à un dédoublement de personnalité, la question est juste de savoir pourquoi. [/spoiler]
    Toutes les réponses sont données par sa fichue mère à travers [spoiler] l'énonciation de sa situation financière et amoureuse et de ces putains de myrtilles qui seraient, si cela était possible dans un film, en taille 72, en gras, et soulignées. Je pense qu'il y avait moyen de la jouer beaucoup plus finement, par exemple en créant une confusion entre la femme et l'amante d'Adam dans la bouche de sa mère. La réalité d'Adam à ce moment du film est qu'il évolue dans un couple éphémère et banal avec Mary. Il aurait fallu que sa mère parle de son mariage ou, encore plus subtilement, de sa relation amoureuse actuelle, sans évoquer un nom ou une "difficulté à s'en tenir à une seule femme", juste mentionner sa relation amoureuse avec une durée erronée, évasive, ou contradictoire avec ce que l'on a vu de cette relation. [/spoiler]

    J'ai encore une petite interrogation quant à la mise en oeuvre de cette répétition de l'histoire où la première fois est une "tragédie" et la deuxième fois, une "farce" (citation de Marx dans le film). Assistons-nous à la première ou à la deuxième ? Est-ce la tragédie ou la farce ? Qu'entend-il par farce ? La farce sous-entend pour moi un pétard mouillé et/ou un échec un peu comique dans la mesure ou le contexte de la citation était plutôt politique et parlait d'actes révolutionnaires. Est-ce que la répétition, la "farce" serait une rechute passagère d'Anthony et est-ce celle à laquelle nous assistons ? Même si Helen dit clairement "are you seeing her" et que cela implique qu'il Y A EU tromperie et qu'il est revenu vers Helen, j'avoue être un peu paumé dans la mesure où le film se finit [spoiler] sur sa prise de possession de la clef (symbole de sa luxure et de ses infidélités) et sur le plan de sa femme araignée apeurée, ce qui indique clairement qu'il va encore rechuter (une troisième fois donc, qui s'inscrirait dans le "pattern that repeats itself". [/spoiler]

    A noter aussi qu'il y a un langage colorimétrique assez ostentatoire. Déjà, le fait que Helen soit constamment baignée dans une blancheur super sereine, et surtout cette dominante jaune crasse anxiogène liée à Anthony qui a justement tendance à disparaître ou à perdre en intensité au contact d'Helen, ce qui donne à plusieurs moments un "entre-deux colorimétrique" et donc sémantique (bon, j'extrapole sûrement, je tâche de ne pas dépasser le quota d'interprétation fallacieuse).

    La rythmique sur le montage est juste parfaite, ça et la lecture d'émotions et de pensées sur les visages, c'est captivant de bout en bout. C'est un film qui donne tellement à manger au spectateur à chaque plan... Gyllenhaal y est vraiment brillant (Sarah Gadon aussi), j'ai pas l'habitude de faire le fanboy mais lui et Fassbender c'est vraiment les seuls acteurs au monde capables de me faire regarder un film juste parce qu'ils y tiennent un rôle, même de troisième zone.

  • avatar Arthur Jeannot
    Le 16 Septembre 2017 à 15:29Arthur Jeannot9 / 20

    Faudra que je le revoie pour essayer de comprendre.

  • avatar Cony Bowé
    Le 27 Octobre 2019 à 18:02Cony Bowé12 / 20

    Jake Ghyllenhaal est formidable dans ce film ! Encore une fois

Chroniques de blogueurs (3)

avatar Mickdeca16 / 20
avatar Melo16 / 20
avatar Tix14 / 20

Des films dans le même genre

Merci à Ameni qui a créé cette fiche