Fiche complète
0
1
2
1
3
4
1
5
6
7
8
1
9
1
10
11
11
5
12
11
13
11
14
10
15
6
16
1
17
2
18
1
19
1
20
1
12,5 / 2064 votes

Détails

Titre(s) alternatif(s)

Candyman: Le spectre maléfique
Clive Barker's Candyman

Date de sortie FR

20 Janvier 1993

Date de sortie US

16 Octobre 1992

Budget

6 M$
Chercher des trailers sur Youtube

Synopsis

Helen Lyle est étudiante à l'université d'Illinois à Chicago et mariée à un professeur, Trevor. Avec son amie Bernadette, elles rédigent une thèse sur les légendes urbaines et les croyances populaires. Au cours de ses investigations, elle est interpellée par une histoire récurrente, celle du mythique Candyman qui terrorise les habitants du quartier défavorisé de Cabrini Green depuis des décennies, assassinant des femmes et des enfants principalement. Helen sentant qu'elle tient là l'occasion rêvée de pimenter son travail, convainc Bernadette d'aller enquêter sur les lieux mêmes des crimes, dans la cité sordide de Cabrini Green, un ghetto noir livré aux gangs et à la misère.

Slasher

Ce film fait partie de la saga

367 membres ont vu ce film

73 membres veulent voir ce film

Commentaires (2)

  • avatar Oscar Francois de Jarjaye
    Le 04 Novembre 2018 à 21:34Oscar Francois de Jarjaye19 / 20

    C'est super, c'est triste et prenant.

  • avatar Kiparte
    Le 07 Août 2019 à 23:56Kiparte15 / 20

    Un très bon slasher, beaucoup plus psychologique qu'à l'accoutumée dans ce genre.

    Plusieurs points m'ont toutefois déçu. Cette volonté de toujours avoir ces meurtres en hors champ d'abord. Ensuite, le traitement de certains thèmes beaucoup trop légers : on sent qu'ils veulent instaurer un truc du type [spoiler] descente aux enfers pour Helen quand elle sort à son mari qu'il était tout ce qu'il lui restait. Ce thème trouve son aboutissement quand, lorsqu'elle est enterrée, au final tout le quartier vient à son enterrement. [/spoiler] Mais c'est clairement survolé, et pas mal de choses sont un peu comme ça. Enfin, le jeu de l'actrice jouant [spoiler] l'amante [/spoiler] de Trevor. On la voit assez peu à l'écran, et voir de mauvais acteurs dans des slashers c'est pas spécialement rare, mais là on tient une pointure, réellement.

    Mais j'ai malgré tout beaucoup aimé ce côté horreur beaucoup plus psychologique, avec une ambiance vraiment très réussie (notamment grâce à une excellente BO), quelques scènes d'anthologie et une intrigue classique mais plutôt bien ficelée.

Merci à rockmania qui a créé cette fiche