Détails

Date de sortie FR

24 mai 1967

Date de sortie US

10 avril 1968
Sources
Plus d'infos

Synopsis

Séverine Serizy est une jeune et très belle femme aux fantasmes masochistes assez particuliers. Elle est mariée au docteur Pierre Serizy qu'elle aime « au-delà du plaisir » : elle ne parvient en effet pas à trouver le plaisir auprès de lui, ce qui les frustre tous les deux. Un ami du couple, Monsieur Henri Husson, lui parle d'un bordel de luxe et lui avoue son désir pour elle. Insatisfaite sexuellement, Séverine commence secrètement à y travailler, se prostituant seulement certains après-midi de 14 à 17 heures, d'où son surnom Belle de jour, avant de retourner dans les bras de son mari, qui, heureux, ne se doute de rien.

Adapté du livre Belle de jour de Joseph Kessel

ProstitutionAdaptation d’une œuvre littéraire

219 membres ont vu ce film

90 membres veulent voir ce film

Commentaires (2)

  • avatar Kyria
    5 / 20Le 14 Janvier 2018 à 18:45Kyria

    Mais que c'est mono-expressif... Deneuve et son personnage m'ont vraiment agacée, tant par les choix de son personnage que par son interprétation.
    Cette l'histoire, même si il n'y avait pas une profusion de bonnes choses à en tirer, a été remarquablement mal menée. C'est très plat en se voulant érotique, rendu ridicule. S'il n'y avait qu'une chose à retenir, je dirais Geneviève Page qui était de loin la plus intéressante.

  • avatar Mollusque
    15 / 20Le 30 Août 2022 à 13:48Mollusque

    Beaucoup de silence dans ce film, assez pour marquer le spectateur que je suis. Cela ajoute au réalisme des scènes, réelles ou fantasmées, qui laisse ainsi au spectateur de se faire sa propre idée, son propre jugement sur ce qui est en train de se dérouler (aucune musique sombre pour dire que le personnage commet une faute ou est en danger, etc...).

    Seules deux mini-scènes semblent expliquer la démarche du personnage principal et c'est donc encore une fois au spectateur de se faire son idée sur la qualité morale ou psychologique des actes visionnés.

    C'est ce que j'aime (tout en retenu) avec ce genre de films c'est qu'ils amènent forcément le débat après-coup, chacun avec son interprétation.

    La critique de la bourgeoisie, si tant est que ce soit une thématique importante du film, semble presque trop légère et trop douce pour des spectateurs d'aujourd'hui habitués aux scènes de débauches dans les films.

    Bien que d'un style peu dans mes habitudes, ce film m'a tenu jusqu'au bout et m'a agréablement fait réfléchir !

Equipe technique

Réalisateur

Compositeur

Chroniques de blogueurs (0)

Des films dans le même genre

Merci à Shelbylee qui a créé cette fiche